Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Commençons par souligner que l’ambroisie est une plante à distinguer de l’armoise.  Les deux plantes peuvent être confondues, à deux détails prés.  Contrairement à l’ambroisie, l’armoise émet une odeur lorsqu'on froisse ses feuilles. Les feuilles de l’ambroisie sont vertes des deux côtés alors que celles de l’armoise sont vertes en surface seulement.

L’ambroisie est une plante sauvage, faisant partie des mauvaises herbes, malgré son appartenance à la même famille que celle des tournesols : les Composées. Il y a deux types d’ambroisie : l’ambroisie annuelle ou ambrosia artemisiifolia L. et l’ambroisie commune ou artemisia vulgaris L. Les deux types d’ambroisie sont allergisants. L’ambroisie se développe sous forme de buissons pouvant atteindre 1.2m de haut. L’ambroisie fleurit en août et disperse ses fruits, les akènes, en septembre et en octobre. Les akènes comportent chacun une graine dont la viabilité en terre est de dix ans. L’ambroisie comprend environ 15 allergènes différents qui provoquent de la conjonctivite, de l’asthme, des œdèmes, des démangeaisons, etc. L’ambroisie préfère les plaines. Elle est très répandue en Rhône-Alpes et dans la vallée du Rhône.

L’ambroisie la plus courante est l’ambroisie annuelle qui aurait été importée en Europe dans la seconde partie du XIXème siècle, depuis l’Amérique du Nord. C’est au cours du XXème siècle que cette plante envahissante se répand dans les campagnes européennes et françaises. Il n’y a pas de texte national ou européen régissant la lutte contre l’ambroisie. En général , ce sont les pouvoirs locaux qui prennent l’initiative d’élaborer des réglementations. Une étude réalisée en 2012 par le CETIOM et ARVALIS démontre que pour les seuls huit départements de la Région Rhône-Alpes, l’invasion des terres par l’ambroisie a coûté 10M€ à la production agricole régionale.

Pourtant, dans l’Antiquité, l’ambroisie était l’appellation donnée à un aliment aromatique, à base de miel et destiné aux dieux de l'Olympe, comme le nectar ou l'hydromel. L’ambroisie procurait l’immortalité. Par abus de langage, l’ambroisie a désigné tout liquide délicieux à base de miel. Et par extension, le mot « ambroisie » a peu à peu représenté des plats raffinés, des mets savoureux et délicats : « ce repas est une ambroisie ! ».

Le mot « ambroisie » est issu du latin « ambrosia » pour « nourriture des immortels », tiré du grec « ambrosios » signifiant « immortel ».

Marie-Laure Tena – 15 septembre 2013

Sources : Ambroisie.info – pollens.fr – parlementaires-ambroisie.fr

Tag(s) : #ambroisie, #armoise, #MLTE, #culture générale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :