Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

samu-social.jpgXavier Emmanuelli qui a fondé en 1993 le Samu Social vient d’en démissionner. La raison ? Le manque d’argent, le manque de crédits nécessaires pour continuer à faire fonctionner la structure du Samu Social.

Le Samu social s’est inspiré du Samu (service d'aide médicale d’urgence) pour prendre en charge, s’occuper et venir en aide aux personnes sans domicile fixe. Le Samu social est une organisation destinée à lutter contre l’exclusion sociale et en particulier contre la très grande pauvreté. Le Samu social intervient en urgence et sur un mode mobile. On a ainsi pu voir l’hiver des véhicules du Samu social parcourir les rues des villes pour venir en aide ou aller au devant des plus démunis et des personnes en grande détresse, souvent des SDF. Le Samu social intervient toute l’année mais ses opérations sont médiatisées en période hivernale. Le Samu social agit en trois phases : la phase d’urgence qui tente d’apporter une réponse rapide à une situation de grande précarité, la phase de post-urgence destinée à faire évoluer les personnes de l’exclusion sociale vers un accompagnement psycho-médico-social, enfin la phase d’insertion souvent prise en charge par d’autres structures partenaires du Samu social. En 2006, à Paris, plus de 16 000 personnes ont été prises en charge par le Samu social, plus de 200 lits ont été ouverts dans des centres d’hébergement d’urgence. Pour en savoir plus, cliquer ici.

Malheureusement, aujourd’hui, les crédits manquent pour maintenir l’ensemble des activités et des opérations du Samu Social. Les crédits provenaient de l’Etat qui a souhaité se désengager alors que 92 % des recettes du Samu social étaient issues des fonds publics. Xavier Emmanuelli qui était jusqu’à présent le Président du Samu social a décidé de présenter sa démission pour protester contre ces restrictions.

xavier-emmanuelli.jpgXavier Emmanuelli, né en 1938, devient médecin généraliste avant d’entrer dans la marine marchande toujours comme médecin. Militant communiste, Xavier Emmanuelli lutte contre les politiques colonialistes. En 1971, Xavier Emmanuelli cofonde avec Bernard Kouchner « Médecins sans frontières » (MSF*) et devient chef de service d’hôpital dans la région parisienne. En 1987, Xavier Emmanuelli prend le poste de médecin-chef à la prison de Fleury-Mérogis, où il découvre l’étendue des dégâts dus au SIDA et à la toxicomanie. En 1993, avec le soutien de Jacques Chirac, alors Maire de Paris, Xavier Emmanuelli crée le Samu social. Quand Jacques Chirac devient Président de la République en 1995, il nomme Xavier Emmanuelli Secrétaire d’Etat chargé de l’action humanitaire d’urgence. Depuis 1997, parallèlement à son engagement dans le Samu social, Xavier Emmanuelli est praticien hospitalier, responsable du réseau souffrance psychique et précarité dans un hôpital du Val de Marne.

Marie-Laure Tena – 21 juillet 2011

 

Sources : samusocial.fr – infos.france2.fr

* MSF obtient le Prix Nobel de la Paix en 1999.

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :