Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

homme-gif-239.gifVladimir Poutine a été deux fois Président de la Russie avant de devenir le Premier Ministre du Président actuel Dimitri Medvedev qui était lui-même le Premier Ministre de Poutine lorsque celui-ci était Président. Cela donne un peu le vertige mais c’est ce que certains appellent le « système Poutine » : rester au pouvoir quelles que soient les limites constitutionnelles. 

Vladimir Poutine est né le 7 octobre 1952 à Leningrad, aujourd’hui Saint-Petersbourg (plus de 4 millions d'habitants) dont il deviendra dans les années 90 l’Adjoint au Maire et qui sera sa base de lancement pour sa trajectoire nationale. 1952, c'est aussi la Guerre froide entre les deux grands blocs (USA/URSS) qui durera jusqu'à l'effondrement de l'URSS en 1991.

kgb.jpgA l’âge de 16 ans, Vladimir Poutine se rend dans les locaux du KGB (services de renseignements russes et de police politique) pour présenter sa candidature. Celle-ci sera refusée mais ses interlocuteurs lui conseillent de faire des études de droits, ce que Poutine va faire. Ainsi, le KGB viendra chercher Poutine lorsque celui-ci aura 23 ans et sera fraîchement diplômé en droit. Poutine gravira les échelons du KGB jusqu’au grade de Lieutenant-colonel. Dès son plus jeune âge, il semble que Vladimir Poutine ait eu une idée précise de la Russie et de la grandeur de son pays. Cette idée forte l’animera tout le long de sa carrière, guidant ses choix, ses loyautés et ses décisions. 

Dans les années 80, Poutine traque les dissidents, ceux qui ne sont pas d’accord avec la politique intérieure et extérieure de l’URSS (Union soviétique). Son modèle politique est Andropov. Poutine ira également en Allemagne de l’Est s’initier peu à peu à l’économie et au monde des affaires. En 1989, la chute du Mur de Berlin puis en 1991 l’effondrement de l’URSS et par voie de conséquence du Bloc de l’Est sont vécus par Poutine comme un désastre géopolitique mondial. Il se sent trahi par les leaders de l’époque, et en particulier par Gorbatchev. 

russieVladimir Poutine rentre en Russie et devient le soutien du nouveau maire de Saint-Petersbourg, un homme plutôt libéral qui a conscience qui lui faut des soutiens au KGB pour arriver à la Mairie. Poutine devient alors son Adjoint pour les questions économiques et policières. Il instaure une méthode répressive franche : « pour un policier tué, 10 criminels seront tués ».  

Mais le peuple russe bouge et constate que les pouvoirs en place ne font rien pour l’aider à sortir de la pauvreté. En 1991, un putsch militaire s’attaque au Parlement (la Douma). Eltsine, Président de la Fédération de Russie et opposant de Gorbatchev, prend le pouvoir. Le KGB entre alors en disgrâce. Poutine sent le vent tourner, il démissionne et se rapproche d’Eltsine. C’est l’époque de la privatisation de l’économie russe et la création d’un cercle d’oligarques, ces hommes choisis par le pouvoir politique pour gérer les grands secteurs économiques russes : le pétrole, le gaz, les médias, etc. (oligarque : membre d’un groupe restreint, d’une minorité détenant le pouvoir). Le contrat est simple : ces oligarques sont placés à la tête des grands groupes russes en échange de quoi ils ne se mêlent pas de politique et servent les intérêts du pouvoir politique. 

eltsineEn 1991, Eltsine devient Président. En 1993, il affronte de nouvelles difficultés avec le Parlement et la population. Il fait intervenir les chars. Son pouvoir s’affaiblit. La population russe comprend que la démocratie n’est pas encore à l’ordre du jour. En 1994, après des conflits, la Tchétchénie redevient indépendante. Ce territoire a eu une histoire longue et lourde avec la Russie et ses tyrans. Staline, en son temps, avait largement pratiqué la déportation des Tchétchènes. Cet accord d’indépendance ne plaît guère à Poutine qui voit là une faillite et un affaiblissement de la Russie. Entre 1998 et 1999, Vladimir Poutine devient le chef du FSB, nouvelle dénomination du KGB. 

En 1999, Eltsine nomme Vladimir Poutine Premier Ministre. Le 31 décembre de la même année, Eltsine se retire pour raisons de santé et nomme officiellement Poutine Président par intérim. A cette époque, trois attentats ont lieu sur le territoire russe, attentats attribués aux indépendantistes  et islamistes tchétchènes. Malheureusement, des journalistes découvrent lors de leur enquête sur l’un des attentats que les deux terroristes arrêtés sont en fait des membres du FSB... Le Kremlin demande l’arrêt des investigations et reprend la main. Poutine, Premier Ministre, fait bombarder la Tchétchénie et sa capitale Grozny. On parle alors de génocide.  Sur le plan international, la Russie est l'alliée de la Chine, du Vénézuela de Chavez, de l'Iran et de la Syrie.

Les oligarques et les hommes au pouvoir sont favorables à Poutine et son accession à la Présidence russe. Ils pensent qu’ils pourront le manipuler pour leurs propres intérêts. En 2000, Poutine est élu Président à 52 % au deuxième tour. La durée du mandat est de 4 ans et il peut être renouvelé une fois. 

gazoducs-russes.jpgLes oligarques ont fait un mauvais calcul et ont mésestimé Vladimir Poutine. Pour Poutine, la grandeur de la Russie passe par le contrôle étatique des ressources énergétiques (gaz et pétrole) et des médias. Les opposants, les mécontents sont emprisonnés, exilés et certains meurent dans des circonstances étranges. Poutine fait rétablir l’hymne national en vigueur sous Staline, faisant actualiser les paroles. Poutine veut une Russie forte et puissante, dominant le monde, du moins l'Europe et les USA. En contrôlant les accès aux ressources énergétiques, les gazoducs, les oléoducs, le Kremlin peut contrôler certains régimes politiques, comme ce fut le cas en Ukraine. Poutine fit couper l’arrivée du gaz et de certaines autres denrées jusqu’à ce que les Ukrainiens votent selon sa volonté aux législatives, permettant ainsi l’arrivée au poste de Premier Ministre d’un de ses soutiens.

Du côté des médias, les télés indépendantes voient leurs patrons être emprisonnés et accusés de faux, d’abus de biens sociaux. Certains arrivent à s’exiler. Des journalistes aux ordres du Kremlin viennent remplacer au pied levé les journalistes en activité. Les journalistes enquêteurs sont les plus menacés. Selon un documentaire français de 2007, 22 journalistes ont été assassinés depuis l’arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir. On peut citer Anna Politkovskaïa, tuée le 7 octobre 2006, date anniversaire de la naissance de Poutine...  

poutineEn 2004, Poutine est réélu Président. En 2008, la Constitution lui interdit un troisième mandat consécutif. Que cela ne tienne ! Il suffit à Poutine de devenir le Premier Ministre de son lieutenant Medvedev et d'attendre 2012 pour pouvoir se représenter à la Présidence. En attendant, fin 2008, Medvedev fait passer la durée du mandat présidentiel de 4 à 6 ans, cela bien sûr pour être applicable et appliqué au mandat suivant.

Le 4 ou le 11 mars, Poutine devrait être de nouveau élu Président pour 6 ans malgré les très nombreuses manifestations et oppositions d’une partie du peuple.

 

 

Marie-Laure Tena – 3 mars 2012

Sources : Evene.fr  – Documentaire télévisé français de 2007 « Le système Poutine » - Colisee.org - europeorient.wordpress.com

 

 

Tag(s) : #Poutine, #Vladimir Poutine, #Russie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :