Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 lybie.jpg

Les Berbères constituent l’essentiel de la population du Maghreb : Maroc, Algérie, Tunisie et Libye. Ils peuplent également une partie de l’Egypte. Les Berbères sont composés de différentes ethnies et parlent différentes langues ou dialectes. Mais en réalité sont considérés, au quotidien, comme Berbères ceux qui, au Maghreb, revendiquent l’identité et la culture berbères et parlent couramment le berbère. Les autres ethnies sont regroupées sous le vocable de « maghrébins ou arabes ».  

Le mot « berbère » vient du latin « barbarus » lui-même emprunté au grec « barbaros » signifiant « étranger ». Dans l'Antiquité, les Berbères étaient appelés Libyens et ils s'étendaient du Maroc actuel aux frontières ouest de l'Egypte. Durant des siècles, la Libye fut traversée, dirigée ou envahie par des cultures différentes, phénicienne, perse, goth, grecque, romaine, chrétienne et arabe... 

La Libye, avec 6 millions d’habitants, est peuplée de Berbères dont une des tribus les plus puissantes et les plus importantes est la tribu des Warfallah, représentant environ 1 million d’habitants. La tribu des Warfallah se situe dans la région côtière de Benghazi, la ville où siège actuellement l’opposition à Kadhafi. Déjà en 1969, la région de Benghazi s'était distinguée : le roi  de Lybie Idriss Ier déposé par Kadhafi en était originaire.   

Les Warfallah ont tenté un coup d’état au début des années 90 pour renverser le dictateur libyen, en vain. La répression fut forte et créa une tension toujours existante entre le pouvoir kadhafiste et les Warfallah. En gros, Kadhafi maîtrise Tripoli et sa région, la Tripolitaine, à l’Ouest, région limitrophe de la Tunisie. La tribu des Warfallah dont sont issus une partie des insurgés maîtrise la Cyrénaïque, à l’Est, près de l’Egypte. Certains experts de l’Afrique évoquent déjà une scission territoriale possible entre la Tripolitaine et la Cyrénaïque. Cette scission avait déjà fait l’objet d’un projet à la fin des années 40 (1949).  

Au sud ouest de la Libye, dans la troisième grande région, le Fezzan, on trouve des Touareg. Le pluriel de Touareg, c’est « Touareg ». La francisation du mot et l’usage courant mais abusif a transformé le pluriel en « Touaregs ». Initialement, Touareg est le pluriel de « Targui ». Le mot « Touareg » viendrait de l’arabe « Tawariq » prononcé en Maghrébin « Twareg ».

 

Un internaute a laissé un commentaire pour donner une correction de l'origine du mot "Touareg". Je vous le livre en l'état : "Le mot targui ou touareg est une erreur grave qu'il faut rectifier. Al'origine du mot se trouve en réalité le nom d'une tribu "Ait Argui" qui prononcé donnera Attargui. Les berberes du sahara sont des Imouchaq ou Imouhaq ". (4 avril). Je le remercie pour ces précisions. Je voudrais ajouter que toutes les définitions données sur le blog "Solution écrite" sont issues de dictionnaires français de référence. Cela étant dit, même les dictionnaires peuvent être porteurs d'imprécisions.

 

Les Touareg vivent au sud de la Libye, à la limite de l’Algérie mais aussi dans le sud même de l’Algérie, au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Les Touareg sont d’origine berbère et représentent une population totale de plus de 5 millions d’individus, dont plus de 500 000 vivent en Libye.  

Enfin, autre grand groupe, les Tébous ou Toubous, tribus nomades que l'on trouve dans le sud-est mais aussi dans d'autres pays d'Afrique.

 

Marie-Laure Tena – 21 mars 2011

 

 

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :