Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J’entends souvent des personnes parler de SMIG alors qu’il s’agit du SMIC. Je vous propose de refaire le point sur ces deux notions.

smig-copie-1.jpgLe SMIG est le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti. Le SMIG a été mis en place en 1950, sous la IVème République par un gouvernement de coalition entre les radicaux de gauche et le parti démocrate-chrétien, contre l’avis de la SFIO, l’ancêtre du Parti Socialiste français, et les Communistes. Le SMIG correspondait au salaire minimum que pouvait percevoir un salarié à temps plein. Il faut rappeler le contexte socio-économique de l’après-guerre en France : précarité, manque de logements, de nombreuses ruines dues à la guerre, des tickets de rationnement valables jusqu’en 1949, manque de denrées, etc. L’instauration du SMIG s’inscrit alors dans l’esprit de la Constitution de 1946 et de son préambule sur les droits de l’homme. A l’époque, deux SMIG furent créés, un pour les Régions et un pour la région parisienne. 16 % des travailleurs seront concernés par cette mesure. Le SMIG, indexé sur les prix, s’est vu peu à peu dépasser par les salaires moyens. L’outil n’était plus valide. En 1968, les événements étudiants, les révoltes agitent la société française et le SMIG augmente alors avant et après les accords de Grenelle sur l’emploi. Le salaire global, lui, augmente carrément de 10 %.

smic.jpgDeux ans, plus tard, en 1970, le SMIG disparaît au profit du SMIC, le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance, fondé sur l’inflation et l’évolution du pouvoir d’achat. C’est sous la Présidence de Georges Pompidou, successeur du Général de Gaulle, et sous le gouvernement Chaban-Delmas qu’est créé le SMIC, destiné à réduire l’écart entre le salaire minimum et le salaire moyen. En 1981, François Mitterrand accède à la présidence française et fait augmenter le SMIC de 10 %. Malheureusement, en 1982 c’est la douche froide et le retour de l’austérité, le SMIC reste pour ainsi dire figé. De nouveau au pouvoir entre 1997 et 2002, la Gauche fait encore augmenter le SMIC de 11 % sur 5 ans.

En 40 ans, le nombre de personnes concernées par le SMIC n’a cessé d’augmenter jusqu’à représenter en 2010 plus de 2.6 millions de personnes. Le taux horaire est de 9.22 € soit 1393,82 € brut par mois. Depuis quatre ans, le SMIC n’a pas été réévalué, en dehors du minimum légal (ex : 0.5 % en 2010). L’augmentation prévue chaque mois de juillet a été supprimée. Aujourd’hui, le nouveau gouvernement envisagerait d’augmenter le SMIC mais cette augmentation ne serait pas le coup de pouce important que souhaitent les militants du Front de Gauche.

 

Marie-Laure Tena – 25 mai 2012

Sources : Herodote.net – Franceculture.fr

Tag(s) : #SMIG, #SMIC, #Salaire minimum, #MLTE, #culture générale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :