Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

leicester-plan.pngLes médias ont évoqué la découverte d’un squelette sous un parking municipal à Leicester, en Angleterre. Leicester est une commune anglaise du comté de Leicestershire, de plus de 300 000 habitants. Leicester est une ville dotée de nombreux bâtiments et patrimoines historiques.

Après datation et analyses du squelette, de la position du corps, des distorsions de la colonne, des traces de blessures, les historiens ont estimé que le squelette pouvait être celui de Richard III, seul Roi d’Angleterre à ne pas avoir eu de tombe. L’adn retrouvé dans les os, comparé à celui des descendants connus de Richard III, permet aujourd’hui de confirmer que ce squelette est bien celui du Roi Richard III d’Angleterre, ayant régné au XVème siècle, juste avant Henry VIII.

plaque-commemo-richard-III.pngGrâce ou à cause de Shakespeare, Richard III Plantagenêt reste dans nos mémoires comme un roi infâme et odieux. L’histoire officielle retient que, né en 1452 et mort en 1485, Richard, fils et frère de Roi, usurpe le trône d’Angleterre en 1483, après la déclaration du Parlement affirmant que les deux jeunes enfants du précédent roi, Edouard IV, ne sont pas légitimes. Richard, alors Duc de Gloucester et protecteur des enfants, les auraient faits enfermer dans la Tour de Londres et peut-être faits tuer. Aujourd’hui, certains historiens considèrent que le jeune prince qui devait être couronné en tant qu’Edouard V était peut-être un bâtard, un enfant non issu du mariage de sang royal, et que Richard III était bien l’héritier légitime du trône d’Angleterre. Le règne de Richard III a été marqué par les trahisons et les complots. Il est donc difficile aujourd’hui de faire la part des choses entre la réalité et l’histoire écrite par les Tudor ainsi qu'avec la célébre pièce de Shakespeare.

A la mort de son épouse, Richard III fut invité à épouser une des filles d’Edouard IV, précédent roi. Celle-ci, horrifiée, affirma qu’elle épouserait Henry Tudor si celui-ci venait débarrasser le trône de Richard III. Ainsi fut fait. Henry Tudor, alors sur le continent, prit le temps de la réflexion avant de répondre positivement à l’appel de la princesse. Richard III sous-estima le jeune prince  Henry qui, à coups de renforts, parvint à renverser richard-III-reconstitution.pngRichard III et à le tuer. Sur la plaine de Bosworth, non loin de Leicester, la victoire fut donnée aux Tudors et la guerre des Deux Roses, la blanche et la rouge, prit fin (la guerre des deux roses fut une guerre civile de trente ans qui opposa les partisans de deux lignées royales d’Angleterre, les York et les Lancastre).

Richard III fut le dernier roi issu de la branche des Plantagenêt, qui régna sur l’Angleterre pendant plus de trois cents ans. A son décès, les Tudor montèrent sur le trône d’Angleterre. Ce fut le vainqueur de Richard III, sous le nom d’Henry VIII, dont l’héritière maintes fois remise en question sera Elisabeth Ière.

Toujours est-il, qu’aujourd’hui, les restes de Richard III ont été retrouvés et seront transférés dans la cathédrale de Leicester. Il semble que la famille royale actuelle n’ait pas souhaité que Richard III soit inhumé aux côtés des autres rois et reines d’Angleterre, sans doute à cause de la terrible réputation qui l’a suivi jusque dans l’éternité.

Marie-Laure Tena– 5 février 2013 

Sources : LeMonde.fr – Annuairemairie.fr  -  medieval-life-and-times.info – encyclopedia universalis -  dna.fr

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :