Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

kashmiri.jpgSelon les sources officielles pakistanaises, Mohammad Ilyas Kashmiri, âgé de 47 ans, aurait été tué au Pakistan, dans la région du Waziristân du sud, le 3 juin par un drone américain (Un drone est un petit appareil volant, un petit avion militaire sans pilote, télécommandé permettant d’effectuer des missions de reconnaissance, du surveillance, de prise de photos et de tirs). J’utilise le conditionnel pour faire part de ce décès car en 2008 la mort de Mohammad Ilyas Kashmiri avait déjà été annoncée. Cela dit, cette fois, il semble que sa mort soit avérée car elle a été confirmée par un des membres du groupe Harakat-ul Jihad Islami. La tête de Mohammad Ilyas Kashmiri avait été mise à prix par les Américains pour 5 millions $. Le Waziristân fait partie des zones tribales (FATA : Federally Administered Tribal Aeras)  à cheval sur la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan. zones-tribales-afpak.jpg

Mohammad Ilyas Kashmiri était un des chefs d’Al Qaïda et un fervent soutien des Talibans pakistanais. On lui reproche plusieurs attentats meurtriers dont celui de 2008 en Inde qui fit 166 morts. Mohammad Ilyas Kashmiri était aussi le commandant du groupe Harakat-ul Jihad Islami (HUJI), créé dans les années 1990. Le groupe HUJI est une organisation sunnite fondamentaliste, considérée comme un groupuscule terroriste par les Etats-Unis. Harakat-ul Jihad Islami a commis des attentats au Pakistan et en Inde. Mohammad Ilyas Kashmiri était connu pour avoir dirigé des centres d’entraînement au Waziristân, spécialisés dans les actions terroristes et transfrontalières. 1 600 hommes auraient ainsi été formés.

cachemire.jpgMohammad Ilyas Kashmiri, né en 1964 au Cachemire, région de conflits entre l’Inde et le Pakistan, participa à la guerre contre l’Armée russe en Afghanistan en 1979, guerre pendant laquelle il perdit un œil et un doigt. Puis il soutint les rebelles du Cachemire. Mohammad Ilyas Kashmiri travaillait alors en collaboration avec les services secrets pakistanais. Mais après de nombreux désaccords, en 2003, il organisa, en vain, un attentat destiné à tuer le Président pakistanais de l'époque, Pervez Musharaff. Mohammad Ilyas Kashmiri tenta ensuite d’organiser différents attentats en Asie, en Europe et en Amérique.

Après Ben Laden, puis Mollah Omar dont on n'a plus de nouvelles, il semble bien qu'un troisième chef d'Al Qaïda soit tombé. Mohammad Ilyas Kashmiri faisait partie des prétendants à la succession de Ben Laden à la tête d’Al Qaïda, comme l’est encore Al-Zawahiri.

 

Marie-Laure Tena – 5 juin 2011

 

Sources : www.opex360.com – UN.org – newsweek.com - Wikipedia pour la carte des zones tribales (FATA) - La documentation française (carte du cachemire)

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :