Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bachar.jpgLe Président syrien, Bachar El Assad (ou Al Assad), n’a pas convaincu son peuple, hier, lors de son discours télévisé. Bachar El Assad propose pourtant la tenue d’élections législatives en août et la suppression de l’article 8 de la constitution syrienne qui impose jusqu’à présent le Parti Baa’s comme le seul parti politique autorisé en Syrie.

Le Président syrien n’a pas convaincu car depuis deux mois il délivre des discours apaisants, des discours d’ouverture mais laisse la répression de son peuple se renforcer. Bachar El Assad est déjà accusé de crimes contre l’humanité.

syrie2J’avais évoqué en mars la situation de la Syrie. Rien ne semble avoir changé ou plutôt les actes de répression et de torture se sont, semble-t-il, multipliés et des milliers de Syriens sont allés chercher refuge en Turquie. Même la Turquie aujourd’hui, en la personne du Président turc Abdallah Gül, souhaite que Bachar El Assad ouvre son pays à la démocratisation et à la paix. Certains Syriens considèrent que leur pays est proche de la guerre civile. Les différents mouvements d’opposition cherchent à s’unir pour représenter un front commun face à la dictature d’El Assad.

Bachar El Assad est le deuxième fils du précédent leader syrien, Hafez El Assad. Bachar El Assad est né à Damas, la capitale de la Syrie, en 1965. Plus tard, il devient médecin et pratique la médecine dans un hôpital militaire proche de Damas, jusqu’en 1992. Là, Bachar El Assad part en Angleterre pour se spécialiser en ophtalmologie et rencontre là-bas sa future épouse, une syrienne musulmane également.

hafez.jpgLe décès du premier fils d’Hafez El Assad en 1994 propulse Bachar El Assad dans le monde politique syrien. Bachar El Assad intègre une école militaire en Syrie et devient, en parallèle, le PDG d’une société d’informatique. Promu Colonel en 1999, Bachar El Assad effectue des missions diplomatiques pour son père. Il devient à son tour Président de la Syrie à la mort de celui-ci en 2000.

Comme je l’avais écrit dans mon article du 24 mars 2011, Bachar El Assad donne l'impression de vouloir libéraliser les instituions syriennes. Mais devant la résistance et la réprobation de hauts-fonctionnaires en place, et peut-être convaincu par eux, Assad cède et revient sur une présidence plus répressive, à l'instar de son père. Bachar El Assad modernise l’économie et les finances syriennes, fait retirer les troupes syriennes du Liban tout en veillant ce que le Président libanais reste un pro-syrien.

En mars 2011, comme vous le savez, Bachar El Assad fait face au printemps syrien et, malgré des discours a priori en faveur de son peuple, maintiendra la répression, comme au temps de son père. Selon les sources, il y aurait eu plus de 1 300 morts en trois mois en Syrie.

 

Marie-Laure Tena  - 21 juin 2011

Sources : France24 (interview d’un leader de l’opposition syrienne) -  site République des Lettres - Euronews - site officiel de Bachar El Assad

 

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :