Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

adn.jpgLes éléments portés à la connaissance du grand public dans l’affaire DSK à New-York laissent à  penser que l’ADN de l’ex Directeur du FMI a été retrouvé sur les vêtements de la plaignante, la femme de chambre du Sofitel. Dans ces circonstances, ces traces d’ADN prouvent que des rapports sexuels ont eu lieu dans la suite 2806-2807 du Sofitel. Ces traces d’ADN ne prouvent pas que ces rapports aient été consentis ou forcés.

Dans les séries ou films américains, on évoque souvent l’ADN pour identifier un coupable ou innocenter un suspect. Dans la réalité, la recherche et la détermination de l’ADN, en particulier aux Etats-Unis, a souvent permis d’arrêter les coupables, meurtriers ou violeurs, et, parfois, d’innocenter des années après des personnes envoyées en prison et condamnées à la peine de mort. Ainsi, certains condamnés à mort ont pu quitter le couloir de la mort après un procès en révision grâce à l’apport d’éléments nouveaux tels que l’ADN. Mais l’ADN contribuera également, dans l'avenir, à détecter les maladies et à prévoir des thérapies géniques.

L’ADN est l’acronyme pour désigner l’Acide DésoxyriboNucléique. L’ADN est une molécule qui contient toutes les informations relatives à la vie d’un organisme. L’ADN contient l’histoire génétique, héréditaire d’un individu. L’ADN est composé de deux brins enroulés en hélice, on parle de double hélice. Cette hélice est composée de quatre bases (Adénine, Thymine, Cytosine, Guanine) constituant les échelons de la double hélice (voir schéma). L’ADN est unique à chaque personne, sauf dans le cas de vrais jumeaux. L’ADN porte le capital génétique de chaque être. Certains sites scientifiques précisent que l’ADN d’un être humain contient plus d’informations que toutes les informations numériques disponibles à ce jour.

L’ADN a été identifié entre 1869 et 1944. Sa structure en double hélice a été mise à jour en 1953 par quatre scientifiques britanniques, Francis Crick, James Watson et Maurice Wilkins, qui obtinrent le Prix Nobel de Physiologie et de Médecine en 1962. Rosalind Franklin participa à la découverte de l’ADN mais mourut en 1958, avant donc le Prix Nobel.

sequencage-adn.jpgDepuis les années 70, d’autres découvertes liées à l’ADN ont été réalisées. L’ADN ou le génome a fait l’objet d’études sur son séquençage. Le séquençage de l’ADN ou du génome correspond à l’ordre de succession des quatre bases (A, T, C, G). projet-genome.jpgDes projets d’envergure internationale ont vu le jour pour décrypter le génome humain. A ce jour, le génome, la partie de l’ADN qui comprend les gènes serait, d’après le projet « Génome humain » décryptée à 99 %. Ces travaux sur le génome humain ont eu lieu entre 1998 et 2003. Dans le cadre de ce projet international (voir ci-contre la répartition des contributions par pays), les chercheurs du consortium ont dénombré 25 000 gènes humains différents. Les travaux du projet « Génome humain » favoriseront, espérons-le, de grandes avancées médicales et biologiques.

L’ADN est un facteur important dans l’élucidation d’une enquête policière. Son utilisation devra toujours être garantie par des comités d’éthique afin d’éviter des dérives sécuritaires, totalitaires ou eugénistes (eugénisme : science dédiée à l'amélioration de la race humaine grâce à la génétique).

Marie-Laure Tena – 24 mai 2011

  

Sources : Futura-sciences.com – maxi-sciences.fr – blog-adn.com – cns.fr (site de séquençage du génome humain)

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :