Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jpfoucaud-orthographe.jpgHou ! J’ai décidé de relever les erreurs orthographiques ou grammaticales des journaux ou des chaînes télévisées lorsque je les vois. Bien sûr, je ne lis pas tous les journaux et tous les magazines et je ne passe pas mon temps devant toutes les chaînes d’infos (quoique...). Je considère que les média se doivent de refléter un français courant correct, sans faute, d'autant que les rédactions ont des personnes qui sont censés veiller à l'intégrité des textes écrits. Dorénavant, j’attribuerai le "MLTE de la crassouille orthographique ou grammaticale" aux media qui ne respectent pas les règles d’usage.

nt1.jpgAujourd’hui, la chaîne NT1 présentait son JT (journal télévisé) vers 13h30 et à cette occasion évoquait la visite de Dominique Strauss-Kahn au FMI. Cette visite était destinée à expliquer la situation de DSK et à présenter des excuses au personnel du FMI. NT1 a voulu présenter par écrit un extrait du discours de DSK. Dans cet encart, le mot « répercussion » était orthographié « répercution ». Heureusement, LCI ou I-TV, qui avait eu la même idée, mot pour mot, a orthographié correctement le mot «répercussion ». NT1 décroche donc la « crassouille orthographique » du jour.

Une répercussion, c’est une conséquence, un contrecoup, un retentissement. Avoir des répercussions, c’est avoir un impact, c’est avoir une conséquence directe ou indirecte sur quelque chose ou quelqu’un.

Le mot «répercussion » qui s’écrit avec deux « s », vient du latin « repercussum » signifiant « repousser par un choc, refouler ».

A la prochaine !

Marie-Laure Tena – 30 août 2011

Tag(s) : #prix de la crassouille

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :