Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

expo-nucleaire.jpg

Le plutonium est un élément chimique. Son nom viendrait du nom du dieu des Enfers, Pluton ou Pluto en latin. Le plutonium a des effets radioactifs. Le plutonium 239 ne se trouve plus à l’état naturel mais a été recréé artificiellement en 1940. Il existe plusieurs isotopes (plutoniums qui se différencient par le nombre de neutrons) qui vont du plutonium 232 au 246. Le plutonium fabriqué le plus couramment utilisé est le plutonium 239. Il est fabriqué dans les centrales nucléaires par réactions nucléaires. Il sert à fabriquer de l’électricité. Selon Eurostat, l'agence européenne de statistiques, la France produit 47 % de l’électricité nucléaire de l’Union Européenne. Vient ensuite l’Allemagne avec 16 à 17 %. Le plutonium est également utilisé pour l’armement nucléaire.  

La durée de radioactivité du plutonium dépend de son isotope et peut aller de 2 ans à plus de 80 000 ans. Le CEA estime à 24 000 ans la durée de radioactivité du plutonium 239.  

Le plutonium produit des rayonnements ionisants. Les rayonnements ionisants sont des rayonnements qui provoquent l’ionisation des matières qu’ils traversent, autrement dit, ils traversent la matière et transfèrent de l’énergie. Les rayonnements ionisants sont radioactifs et peuvent avoir un impact sur l’environnement et la santé. Ces rayonnements ionisants sont mesurés en termes de bequerels pour la radioactivité, en grays pour la dose de rayonnements absorbés lors d'une irradiation et en millisieverts pour l'effet des rayonnements sur l'homme.  

mesures-radioactivite.pngUn millisievert est un équivalent dose dont le détail est assez scientifique. Le millisievert est désigné sous le signe mSv. Le nombre de mSv qu’un Français perçoit annuellement est en moyenne de 2,4.  

En France, un décret est paru en 2003, limitant le nombre de mSv annuels à ne pas dépasser pour les employés d’une centrale nucléaire à 20 mSv. La dose mortelle serait de 4.5 à 6 sieverts soit de 4 500 à 6 000 mSv, et ce en cas d'absence de soins. Une dose de 4 500 mSv correspond à une dose mortelle dans 50 % des cas. Néanmoins, à partir de 100 mSv, les risques de cancer augmentent.  

Au Japon, actuellement, on évoque une radioactivité de plus de 1 000 mSv par heure. Du plutonium aurait traversé la dalle de béton et atteint le sol de la centrale. Le niveau auquel seraient confrontés les employés qui tentent de limiter les dégâts de la centrale nucléaire de Fukushima serait plus de 1 000 fois supérieur à la normale...

 

 

Marie-Laure Tena – 28 mars 2011

 

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :