Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

armee-guyane.jpgEn Guyane, deux militaires ont été tués et deux gendarmes gravement blessés lors d’une attaque provoquée par des orpailleurs. La Guyane est un département français et l'Armée française aide la gendarmerie à lutter contre l'orpaillage clandestin. En 2008, l'opération Harpie a été lancée et est toujours en cours.

Comme je l’ai évoqué dans un de mes articles sur la Guyane le 17 mai dernier, un orpailleur est un chercheur d’or officiel ou clandestin. Un orpailleur est une personne cherchant de l’or au bord des rivières et des fleuves. D’après l’ONG WWF (WorldWide Fund), il y a entre 5 000 et 10 000 orpailleurs en Guyane. Certains ont des autorisations officielles et légales, d’autres sont des clandestins venus du Surinam et du Brésil. Il y aurait 10 tonnes d’or extraites chaque année en Guyane, dont seulement deux seraient déclarées auprès des autorités. Les orpailleurs clandestins utilisent fréquemment du mercure pour séparer l’or de la guyane2.jpgroche, mercure qui va polluer le sol, les cours d’eau et qui provoque des malformations congénitales parmi la population autochtone.Certains Améridiens comme Davi Kopenawa luttent également contre la présence des orpailleurs clandestins.

Selon WWF, jusqu’à présent les orpailleurs clandestins étaient, pour la plupart, très peu armés et peu agressifs. Il semble que la population de clandestins augmente en même temps que la violence. Il faut préciser que la crise économique mondiale, le cours de l’or ont contribué à la recherche d’or par tous les moyens.

Le mot « orpailleur » dérive du mot « horpailler » signifiant « saisir ».

 

Marie-Laure Tena – 28 juin 2012

 

Sources : BFMTV -  WWF

Tag(s) : #orpailleurs, #guyane, #orpaillage, #MLTE, #culture générale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :