Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

essonne.jpgNicolas Dupont-Aignan, 51 ans, issu d’une famille de la classe moyenne et de militaires (son père était chasseur alpin) est un homme politique de terrain : Maire de la commune de Yerres dans l’Essonne (près de 29 000 habitants), non loin de Paris, député de l’Essonne et Président de la Communauté d'Agglomération. Nicolas Dupont-Aignan a fait partie de l’UMP, parti majoritaire de droite, le parti du Président Sarkozy, avant de le quitter juste avant 2007 pour créer son propre mouvement : Debout la République. En 2007, Nicolas Dupont-Aignan a voté pour Nicolas Sarkozy. Aujourd’hui, il se présente à titre indépendant pour porter, selon ses dires, le programme d'une droite non centrée yerres.jpgsur «le fric ».

Nicolas Dupont-Aignan se décrit comme un républicain, patriote (et non nationaliste, pour se démarquer de Marine Le Pen), gaulliste (rappelant les valeurs du Général de Gaulle qui, selon lui, auraient été méprisées par la droite actuelle). Nicolas Dupont-Aignan veut réunir les « petits », les gens de la rue, le peuple pour leur proposer une vision plus souverainiste de la France. Souverainiste, c’est-à-dire, redonner à la France et au peuple de France la maîtrise de son destin, de l’économie, des frontières, autrement dit en sortant de la zone euro, entre autres. Nicolas Dupont-Aignan, contrairement à Marine Le Pen, n’a pas fait campagne autour de l’immigration, mais autour de l’économie, de la maîtrise des banques, de la sécurité et des valeurs républicaines. Une des mesures de Nicolas Dupont-Aignan est de rendre gratuites les autoroutes nda.jpgdont le coût a déjà largement été amorti. Nicolas Dupont-Aignan a lutté contre la privatisation de la poste, lutte encore contre l’abandon de prérogatives françaises au profit d’une Europe de technocrates non élus (technocrate : politique ou haut-fonctionnaire prenant des décisions seulement à partir de données techniques ou économiques et sans tenir compte de l'élément humain) et veut que la France sorte de nouveau de l’Otan, comme l’avait fait le Général de Gaulle en son temps. Nicolas Dupont-Aignan se veut au-delà de la gauche ou de la droite, peu lui importe qu’on le traite d’homme de droite ou d’homme virant à gauche. Il estime que son programme est avant tout pour la France : « protectionnisme intelligent », renforcement de l’apprentissage du français à l’école, augmentation des effectifs de la police, etc.

Nicolas Dupont-Aignan a rassemblé 708 parrainages pour déposer sa candidature.

 

Marie-Laure Tena – 18 avril 2012

 

Sources : site officiel : debout-la-republique.fr – nicolasdupontaignan.fr – lexpress.fr – rue89.com - retransmission d'un meeting le 17/04 au Bataclan, Paris sur BFMTV

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :