Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mortier.jpg

L’origine du mot vient du latin « mortarium » désignant un vase à piler ou une potion ou bien du ciment.

 

Le mortier que nous connaissons dans la vie courante est un récipient épais en pierre ou en bois dur qui permet de broyer, de piler ou de mélanger différents éléments. Une cuisinière pourra utiliser un mortier pour faire un pesto.

 

Le mortier, dans le langage militaire, est une arme lourde, c’est-à-dire une arme faite pour envoyer des projectiles. C’est une sorte de petit canon portatif, au tube court et pointé vers le haut, qui a le mérite d’envoyer les projectiles suivant une ligne courbe. Cette trajectoire courbe du projectile permet de viser des cibles situées derrière des obstacles. Le mortier est une arme utilisée dans l’infanterie, c’est-à-dire dans l’Armée de terre (infanterie et infanterie de marine). Les projectiles sont des obus ou des bombes.

 

En Côte d’Ivoire, l’Armée française, représentée par la force Licorne, a été la cible de tirs de mortiers. Mais les militaires français ont également utilisé les mortiers pour atteindre certaines de leurs cibles.

 

Marie-Laure Tena – 9 avril 2011

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :