Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

morsi.jpgMohamed Morsi, Président élu d’Egypte, vient de se mettre à dos une partie de la population, des élites, de l’Armée mais aussi d’une large partie de la magistrature égyptienne. On reproche à Mohamed Morsi d’avoir unilatéralement étendu ses pouvoirs, comme au temps de Moubarak, l’ancien dirigeant égyptien. Mohamed Morsi, de la mouvance des Frères Musulmans, a tenté de concentrer tous les pouvoirs entre ses mains et de museler l’opposition. Les Egyptiens se sont retrouvés par dizaines de milliers, au Caire, capitale de l’Egypte, place Tahrir, pour exprimer leur mécontentement et leurs revendications, aux cris de «Morsi, dégage ! ».

Mohamed Morsi, né en août 1951, dans le nord de l’Egypte, est diplômé d’une université égyptienne et d’une université américaine en ingénierie. Lors de son séjour aux Etats-Unis, Mohamed Morsi a été enseignant à l’université. De retour en Egypte, il occupe également un poste d’enseignant universitaire. Mohamed Morsi adhère aux Frères Musulmans, mouvement et parti radical islamiste en 1977. C’est dans les années 2000, que Mohamed Morsi devient député, sous l’étiquette « indépendant » puisque le Président Moubarak interdit aux Frères Musulmans de présenter des candidats aux élections. Mohamed Morsi va plusieurs fois en prison, sous le règne d’Hosni Moubarak.

En juin 2012, après la chute de Moubarak, Mohamed Morsi se présente à l’élection présidentielle égyptienne qu’il remporte avec plus de 51 % des voix. Conformément à ses promesses, Mohamed Morsi résilie son adhésion au mouvement des Frères Musulmans. Mohamed Morsi est le tout premier Président égyptien à avoir été démocratiquement élu. C’est aussi le seul Président islamiste d’un pays arabe.

Cependant, son idéologie, ses convictions et sa conception de la séparation des pouvoirs amènent rapidement Mohamed Morsi à limoger certains hauts-gradés de l’Armée et plus récemment, à limoger donc à destituer le Procureur Général. Le 22 novembre dernier, Mohamed Morsi a fait publier un décret renforçant ses pouvoirs. Ainsi, ses décisions, les lois qu’il fait voter, les décisions constitutionnelles émises par lui sont déclarées définitives et non révisables. Mohamed Morsi a placé les chambres du Parlement sous immunité de tahrir.jpgfaçon à ce qu’elles ne puissent pas être mises en cause ou dissoutes. Par ailleurs, les opposants de Morsi, opposants aussi des Frères Musulmans, craignent que la rédaction de la constitution islamise le pays et ses lois. Or, par ses décrets, le Président Morsi a interdit aux magistrats d’examiner les recours contre la révision constitutionnelle qui se prépare.

Mohamed Morsi a su jouer un rôle primordial et positif dans le conflit qui a opposé le Hamas à Israël mais a semblé moins attentif à son opinion publique intérieure. Mohamed Morsi justifie ses prises de décision autoritaires par sa volonté de nettoyer l’administration et l’armée égyptienne et de réformer l’Egypte. En attendant, ses opposants continuent à occuper la place Tahrir, lieu symbolique de la révolution de mars 2011 et de crier « Morsi, dégage ! » à celui qu’ils considèrent comme le nouveau Pharaon d’Egypte, autrement dit comme le nouveau dictateur du pays.

Marie-Laure Tena – 28 novembre 2012

 

Sources : Afrik.com – Biography.com – LeMonde.fr – LePoint.fr – Courrierinternational.com

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :