Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

inde.jpg

L'actualité économique française a de nombreuses fois évoqué les fermetures des usines de Gandrange ou de Florange. Ces usines sidérurgiques appartiennent à ArcelorMittal, une multinationale indienne. 

J'ai voulu vous proposer aujourd'hui de nous arrêter sur le capitalisme indien.

L’Inde est un pays situé en Asie, de plus d’un milliard d’habitants. L’Inde a recouvré son indépendance en 1947 vis-à-vis du Royaume-Uni, grâce à l’action pacifique mais déterminée du Mahatma Gandhi. L’Inde est environ 5 à 6 fois plus grande que la France.

Lakshmi Mittal est né en 1950 en Inde, au Rajasthan. Lakshmi Mittal est diplômé de l’école de commerce de Calcutta. Lakshmi Mittal vit actuellement en Grande-Bretagne et est considéré comme la 6ème (ou la 3ème selon les années et les classements) plus grande fortune mondiale avec 45 milliards $.

Lakshmi Mittal est à la tête d’ArcelorMittal, le groupe mondial le plus important dans le domaine de la sidérurgie (aciérie) et des mines. En 1976, son père crée sa propre entreprise d’aciérie. Lakshmi Mittal participe au développement international de la petite entreprise indienne avant se lancer à son propre compte. Mittal reprend l’entreprise familiale et continue à la développer à l’international en achetant ou en rachetant des entreprises sidérurgiques en difficulté mittal.jpgpour les valoriser et les rationnaliser. Dès 1989, l’entreprise Mittal se développe ainsi, rachetant des entreprises au Canada, au Mexique, en Allemagne, au Kazakhstan, en France mais aussi dans les Balkans et au Maghreb. En 2004, Lakshmi Mittal rachète le géant américain de la sidérurgie et devient ainsi le premier producteur d’acier au monde. En 2006, Mittal rachète Arcelor, grand groupe français sidérurgique. Mittal est ainsi en position de force dans le domaine de l’acier.

La famille Tata est également indienne. La famille Tata s’est illustrée, dès le XIXème siècle, dans l’innovation technique et l’industrie. Jamsetji Tata est né en 1839 au centre de l’Inde, au Gujarat. Tata crée une petite entreprise de textile en 1868, après avoir appris le métier avec son père, banquier d’affaires. Grand voyager, Jamsetji Tata rapporte en Inde les idées nouvelles qu’il découvre lors des ses périples. Tata développe ses activités dans le domaine de la sidérurgie et de l’énergie. Tata s’investit également dans l’amélioration de l’éducation de ses compatriotes et jouera un grand rôle dans la modernisation de l’Inde. En avance sur son temps et sur d’autres pays, Jamsetji Tata introduit la journée de 8 heures en 1912 dans ses usines.

tataLe groupe Tata se diversifiera au fil des ans et des siècles : hôtellerie de luxe, biens de consommation, boissons, aviation, ingénierie, haute-technologie, nucléaire, cosmétique, télécoms, automobile (Tata group rachète Land Rover et Jaguar), chimie, etc. Le groupe Tata est le plus grand groupe industriel de l’Inde, compte aujourd’hui environ 300 000 employés dans le monde et pèse près de 75 milliards $. La famille Tata est connue et reconnue pour ses valeurs traditionnelles, l’entreprise est restée familiale, malgré des achats ou des reventes de certains secteurs, et prône l’aide aux plus démunis.

Le PDG actuel du groupe Tata est Ratan Tata, né en 1937, diplômé d’une prestigieuse université américaine. Ratan Tata fait partie des 25 plus grandes fortunes mondiales selon le magazine Fortune. Ratan Tata, qui n’a pas de descendant, souhaiterait prendre sa retraite cette année, en décembre 2012. Qui sera alors le prochain PDG du groupe Tata ? Un descendant éloigné, un Indien ou un étranger ?

 

Marie-Laure Tena – 6 avril 2012

 

Sources : zonebourse.com – arcelormittal.com – Tata.com – JournalduNet.com – Libération 2008

Tag(s) : #mittal, #tata, #capitalisme indien, #culture générale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :