Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les affaires qui s’attachent à Dominique Strauss-Kahn semblent de plus en plus incroyables si, ce n’est, tristes. DSK parle de lynchage médiatique. Le mot « lynchage » vient du verbe « lyncher » signifiant « mettre sommairement à mort une personne, ou lui faire subir des violences sans jugement régulier, autre que le jugement d’une foule ou d’une partie d’une population».

Un lynchage médiatique est une façon de traiter la vie publique ou privée d’une personne de façon violente, en lui portant préjudice, de manière aléatoire et non régulière. Cela peut être un moyen pour tuer la carrière publique ou politique d’une personne. Un lynchage médiatique est une façon de traîner une personne ou une famille dans la boue, c'est une façon de la stigmatiser.

lynchage.jpgLe verbe « lyncher » serait issu de l’histoire des Etats-Unis. Au XVIIIème siècle, un juge de paix américain dans l’Etat de Virginie, Charles Lynch, décide de modifier la façon de rendre justice en accélérant les procès et les condamnations et en favorisant les exécutions rapides.  Charles Lynch préside le procès, organise le jury, décide de la sentence qui est en général la mort immédiate. Les méthodes expéditives de Lynch, qui devint ensuite Sénateur et qui mourut en 1911, furent employées dans tout le territoire des Etats-Unis, en particulier lorsque la justice régulière n’était pas encore installée et organisée. Certains historiens considèrent qu’il a fallu près de 50 ans pour que la justice officielle s’implante sur tout le territoire nord-américain. En l’absence de tribunaux, la Loi de Lynch s’appliquait. En près de 70 ans, environ 4 700 personnes (hommes, femmes et enfants) furent victimes de la Loi de Lynch et exécutées sommairement. Au début du XIXème siècle et jusqu’au milieu du XXème siècle, la Loi de Lynch, les lynchages, fut surtout employée pour tuer des noirs (fusillades, pendaisons, etc.). Le Ku Klux Klan (KKK), mouvement ségrégationniste et raciste, utilisa tout particulièrement le lynchage pour terroriser la population noire.

En France, un lynchage retentissant eut lieu à Dijon en 1945 lorsque la population s’en prit à un commissaire de police, collabo, dont les yeux furent crevés, et qui fut ensuite massacré. Son cadavre fut pendu, empalé puis traîné dans les rues.

Le lynchage médiatique est une forme adoucie du lynchage physique mais peut détruire une vie ou une carrière.

 

Marie-Laure Tena – 11 novembre 2011

Sources : histoire.presse.fr - encyclopédie

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :