Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

indignados.jpgDepuis deux semaines, des milliers de jeunes Espagnols autoproclamés « Los Indignados » en référence, semble-t-il au livre de Stéphane Hessel « Indignez-vous ! » qui s’est largement vendu en Espagne, ont installé des camps sur les places des grandes villes d’Espagne. La place la plus symbolique est bien sûr la Puerta del Sol, la Porte du Soleil, place centrale de Madrid, capitale du pays.

 

Ces Indignados ont été rejoints par des familles en situation de précarité et par des retraités qui ne peuvent plus faire face à la montée du coût de la vie. Les Indignados revendiquent un meilleur niveau de vie, des emplois et une autre politique. Les Indignés espagnols ne veulent pas ou ne veulent plus payer la crise, payer pour les spéculateurs et les banques !

 

espagne.jpgL'Espagne, après une période de forte croissance dans les années 2000, est touchée par la crise dès 2008 et voit le chômage augmenter de 8 à 20 % et l’immobilier s’effondrer. Or l’Espagne avait largement fondé son économie sur la construction immobilière à destination des Espagnols mais aussi des touristes et des étrangers désireux de s’installer en Espagne.

 

Transformant le slogan de Barack Obama « Yes we can », les Indignados ont inscrit sur des panneaux : « Yes, we camp ». Effectivement, les jeunes Espagnols ont installé des auvents, des couchettes et se sont organisés pour résister et manifester. Néanmoins, les pouvoirs publics, jusqu’à là patients, ont cherché à les déloger afin de laisser la place à la fête footballistique (pensée pour le FC Barca qui a gagné hier). Le mouvement des Indignés espagnols, selon les journalistes, semble ressembler davantage à un Mai 68 paisible qu’à une révolution du printemps arabe. Les jeunes Espagnols sont bien inscrits dans la démocratie mais veulent, avant toute chose, obtenir un emploi et exigent des politiques qu’on leur propose enfin un avenir pour tous. Los Indignados ont été expulsés de la Puerta del Sol mais se sont repliés vers les autres quartiers de Madrid. Le mouvement continue.

 

En France, quelques milliers de jeunes gens se sont retrouvés à Paris pour manifester ce week-end.

 

indignados-2.jpgLe verbe « indigner », « s’indigner » vient du latin puis de l’ancien français sans doute issu du registre médical signifiant « s’enflammer, s’envenimer ». L’indignation est l’expression d’une colère, d’une protestation et d’une révolte.

 

Marie-Laure Tena – 29 mai 2011

 

Sources : sites : LeMonde.fr – Altermonde-sans-frontière.com

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :