Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

accent-grave.jpgDans la lettre grammaticale No 7, je présentais les différents accents de la langue française. La lettre grammaticale No 8 était consacrée à l’accent aigu « é » qui est seulement utilisé sur la lettre « e ».

Aujourd’hui, je vous propose de nous pencher sur l’accent grave, dont le sens d’écriture va de haut en bas et de gauche à droite. L’accent grave, en tous cas pour la lettre «e », est un son ouvert.

Exemples : accent grave : mère                  Accent aigu : mémé

Si vous prononcez ces deux mots « mère » et « mémé », vous vous rendrez compte par vous-même de la différence de prononciation.

Où trouve-t-on l’accent grave ?

L’accent grave peut être mis sur les lettres « e », « a » et « u ». L’accent grave est le plus souvent utilisé avec le « e ».

Quelles sont les règles ?

1- règle pour distinguer un mot d’un autre : pour les lettres « a » et « u »

·         Pour le « a » : on met un accent grave sur la préposition « à » pour distinguer ce mot du verbe « avoir » à la troisième personne du singulier, au présent de l’indicatif.

Exemple : je vais à Tombouctou, j’ai beaucoup à faire : « à » indique la direction ou bien introduit un verbe à l’infinitif. « à » n’est pas un verbe, c’est une préposition, on met donc l’accent grave.

Exemple : il a mangé : « a » est une forme conjuguée du verbe « avoir » et ne prend pas d’accent du tout !

·         Pour le « u » : on met un accent grave sur le « ù » pour distinguer le mot « où » qui indique une destination, un lieux du mot « ou » qui indique un choix.

Exemple : tu veux une glace ou un fruit ? : on ne met pas d’accent sur le « u » du mot « ou » car le mot « ou », dans cette phrase, indique un choix, une alternative, une décision à prendre. On peut remplacer « ou » par « ou bien ».

Exemple : tu vas où ? : on met un accent grave sur le « ù » car le mot « où » indique une destination, un lieu.

    2- règle pour la lettre « e »

L’accent grave sur le « e » se met dans un cas précis : le « e » est situé entre une lettre et un « e » muet (sans accent) dans la syllabe qui suit.

Exemple : mère : il y a un « m » devant le « e » et un « e » muet dans la syllabe suivante : donc on met un accent grave sur le premier « e ».

Exemple : chèque ou règle : il y a au moins une lettre avant le «è » puis il y a une syllabe avec un « e » muet, on met donc un accent grave sur le premier « e ».

Exemple : mémère : le second « e » a un accent grave car il respecte la règle : il y a une lettre avant lui et une syllabe avec un « e » muet après lui.

Exception : les mots d’origine grecque comme « lycée » « apogée »... (Voir la lettre No 8).

Prochaine étape : l’accent circonflexe, ce petit chapeau amusant. accent-circonflexe.jpg

 

Marie-Laure Tena – 6 juin 2011

Tag(s) : #infos pratiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :