Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

voyelles.jpg Il a y des années de ça, des voyelles se promenaient dans la campagne française. Le « o », le « i », le « a », le « », le « » et le « » se tenaient par la main et se promenaient en chantant. 

  

Soudain, un coup de vent secoua les voyelles et les envoya en l’air. Quand elles retombèrent au sol, les voyelles découvrirent qu’elles étaient arrivées au bord d’un lac. Dans l’eau claire, les voyelles virent qu’il y avait des petits poissons. Le «y » n’aimait pas l’eau ni la pêche, alors il s’éloigna. Le « o » lui était timide et un peu peureux et n’osa rien faire. lettre-o.jpg

 

Mais le « e », le « i », le « a » et le « u » attrapèrent les poissons pour les observer de plus près. Mais ce n’était pas des poissons comme les autres, c’était des accents. Les accents chantaient, avec des voix aigues ou des voix graves, émettant des sons ouverts ou des sons plus fermés. Comme les accents étaient jolis, les voyelles se mirent à se battre pour les garder.

 

Le « e » décréta qu’il prendrait l’accent qui permettait d’élever le son. Le « e » mit l’accent sur sa tête et il se transforma en « é ». lettre-e.jpgLe « e » décida que lui seul pourrait utiliser cet accent aigu.

 

Les autres voyelles râlèrent mais, heureusement, elles avaient pour elles l’accent grave et le tréma. L’accent grave avait un son ouvert qui plut aux voyelles. Le « e », un peu gourmand, et parce qu’il était la voyelle la plus courante en français, estima qu’il pourrait aussi utiliser l’accent grave. Les autres voyelles ne furent pas trop contentes mais acceptèrent.

 

De loin, le « y » regardait tout ceci en rigolant. Lui était différent et estimait n’avoir jamais besoin d’un accent. lettre-y.jpg

 

Le « o » aurait voulu avoir un accent sur la tête mais il hésitait entre l’accent grave et l’accent aigu. Finalement, il bricola un nouvel accent en forme de petit chapeau, en joignant l’accent grave et l’accent aigu.  Le « o » créa ainsi l’accent circonflexe qu’il mit sur sa tête et devint « ô ».

 

Poussant des cris de jalousie, le « a », le « u », le « e » et le « i » voulurent aussi avoir un accent circonflexe. Le « o », de nature aimable, leur en fabriqua plein.

 

A la fin de la journée, le « y » n’avait pas d’accent et s’en fichait. Le « e » avait dans sa sacoche un accent aigu, un accent grave et un accent circonflexe. Le « e » avait exigé d’avoir l’accent aigu pour lui tout seul. Les autres voyelles avaient accepté. Le « o » avait décidé d’utiliser sa création, l’accent circonflexe, et seulement cet accent-là. Le « o » ne voulait pas de l’accent aigu ou de l’accent grave. Le « a », le « u », le « i » pouvaient utiliser l’accent circonflexe mais aussi l’accent grave.

 

Et le tréma ? Cette étonnante accentuation fut adoptée par le « u », le «e » et le « i ». Quant au « y », il voulut bien du tréma mais seulement dans les noms propres.

 

arbre a alphabetEn résumé : l'accentuation (les accents) permet d'accentuer des syllabes, des lettres. Les accents sont des petits dessins, des signes graphiques sur les lettres. Les accents grave et aigu (è et é) donnent la musique de la langue et la manière de prononcer les mots. L'accent circonflexe vient souvent en remplacement d'une lettre qui a disparu (hôpital, hospitalier). Le tréma permet de distinguer deux voyelles.

 

En règle générale, on utilise les accents comme ceci :  

L’accent aigu : sur un « e » seulement : été, général, éléphant, tréma

L’accent grave : sur toutes les lettres sauf le « y » et le « o » : grève, là, où, avènement

L’accent circonflexe : sur toutes les lettres sauf le « y » : tête, gaîté, âme, hôpital, sûr

 

Le tréma : sur toute les lettres sauf le « o » mais aussi sauf le « y » dans les noms communs : Noël, égoïste, caïd, naïveté, capharnaüm (bazar).

 

La prochaine lettre grammaticale abordera l'accent aigu, la suivante traitera de l'accent grave, puis encore de l'accent circonflexe.

 

Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à me contacter.

 

Marie-Laure Tena - 19 avril 2011

 

Création originale de MLTE 

Tag(s) : #infos pratiques
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :