Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

autres siamois 7027

Il y a parfois des nuances qui font toute la différence. Une nuance, c'est avant tout une légère différence ente deux couleurs, entre deux mots, deux idées.

 

Quoi que et quoique sont deux frères mais ne veulent pas dire la même chose. Comment les distinguer ?

 

Je propose un réflexe assez simple :

 

1- Quoi que = deux mots distincts = peu importe, quelle que soit la chose, quoi qu’il arrive… «Quoi» est un sujet, il remplace une phrase du style : tu peux dire ce que tu veux, quelles que soient tes paroles, etc., etc.

Exemples :

Quoi que tu dises, je ferai comme je veux = peu importe ce que tu dis, ….

Quoi qu’il fasse, Gaston ne sera jamais content = il peut faire ce qu’il veut, …

Quoi que nous en pensions, Pétronille sait qu’elle a raison = peu importe ce que nous pensons, …

 

2- Quoique = un seul mot = bien que, malgré, encore que… Quoique = une contradiction

Exemples :

Quoique le temps soit ensoleillé, Marius porte un gros pull = bien que le temps soit ensoleillé, malgré le soleil, Marius….

Quoiqu’il soit sûr de lui, Aménophis préféra vérifier auprès de sa mère que sa rédaction était sans faute = bien qu’il soit sûr de lui, malgré son assurance, Aménophis préféra…

 

Ainsi, quand vous écrivez, et c’est vrai que, lorsqu’on écrit, il faut prendre le temps d’un minimum de réflexion, posez-vous la question : est-ce que je veux dire « peu importe » ou plutôt « malgré, bien que ». Si c’est «peu importe », alors écrivez « quoi que » en deux mots, si c’est « malgré, bien que » qui indique une contradiction, une opposition, écrivez « quoique » en un mot.

 

Si ce que je viens d’écrire vous paraît trop long à mémoriser, puis-je me permettre de vous proposer un petit truc ? Quoique = une opposition dans le texte, c’est un couac en somme…. Hi hi hi. Et « couac » s’écrit en un seul mot comme « quoique »,  lorsque vous souhaitez exprimer une contradiction…

 

Une dernière chose, en passant :

 

Bien que + une phrase avec un verbe : bien qu’il soit parti en retard, il est quand même arrivé à l’heure

Malgré + un nom, un substantif : malgré son retard, il est arrivé à l’heure.

 

 

 

Evitons donc les inélégants « malgré que… ». Il faut choisir : c’est soit « bien que » soit « malgré ».

 

Merci de votre attention !

 

Marie-Laure Tena – 8 décembre 2010

 

Tag(s) : #infos pratiques
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :