Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Voici une deuxième lettre grammaticale.

 

Je vais encore tenter d’aborder trois points, sans faire référence trop souvent au vocabulaire grammatical.

 

Les deux points de cette semaine sont :

 

  • Emmener-amener/emporter-apporter
  • Pallier/pallier à…

Emmener-amener/emporter-apporter : La différence porte sur la personne ou la chose : on emmène ou amène une personne ; on apporte ou emporte une chose :

"Emporte ce livre avec toi ! Emmène-moi au pays du soleil ! Je t'apporte ce dossier tout de suite. Amène ton frère ce soir à la fête que je donne".

 

Pallier ou pallier à … : quand on pallie, on comble, on pourvoit, on corrige ou encore on tente d’atténuer, de dissimuler une erreur, un manque.  " Je pallie le manque de trains régionaux, de TER, par la mise en place de navettes routières ; je pallie l'absence du cuisinier en préparant une délicieuse soupe aux crapauds ! ».

 

Et franchement,  je suis sûre que vous n’auriez jamais l’idée de dire ou d’écrire : je corrige au manque de, j’atténue à une erreur... Eh bien, « pallier », c’est pareil, c’est transitif, c’est direct : on pallie quelque chose. Quand vous direz «je pallie », pensez à « je corrige, j’atténue, je comble » et naturellement, vous n’aurez plus à mettre cet affreux « à » qui alourdit l’expression.

 

 

Je suis à votre disposition pour tout commentaire, complément d'information ou demande d'intervention.

 

Marie-Laure Tena – 2 novembre 2010

 

 

 

Tag(s) : #infos pratiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :