Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J’inaugure une nouvelle série, les lettres grammaticales, qui, je l’espère, aideront certains lecteurs à être plus à l’aise avec la langue française, à l’écrit comme à l’oral.

 

Mon objectif ? Vous aider à écrire correctement, sans pour autant vous assommer avec des explications ou un jargon grammatical pas toujours évident.

 

Je constate souvent que les personnes ayant des difficultés dans la maîtrise de la langue rencontrent des difficultés avec le vocabulaire grammatical. Moi-même, quand j’étais petite, on évoquait le verbe, sujet, complément. C’est devenu le groupe verbal, nominal, etc. De mon point de vue, la grammaire s’est complexifiée, du moins sa présentation. Au lieu de viser la pratique aisée d’un français courant, certains érudits ont peut-être cherché à sensibiliser les élèves à la structuration de la langue. Les deux sont nécessaires mais les lacunes d’un français courant ont un impact concret, social, économique, culturel : un français courant permet une aisance en entretien, dans son travail, dans ses relations, dans l’envie de découvrir l’offre culturelle de son lieu de vie. Pourquoi s’en priver ?

 

Mon approche repose sur la simplicité des mots, des exemples, sur l’aspect ludique quand c’est possible. J’essaie également de transmettre des règles comme j’aimerais qu’on me les transmette. Etre simple sans être simpliste.

 

Au fil de ces lettres grammaticales, j'aimerais évoquer avec vous des fautes, des erreurs, des maladresses grammaticales que j'entends ou bien que je vois fréquemment dans les mails ou les courriers, parfois même dans les articles de journaux pourtant réputés !

 

Aujourd’hui, j'aborderai trois points qui me tiennent à cœur :

 

* Mr/M. pour Monsieur

* Chez/à

* Merci/Merçi-remerçiement

 

Mr/M : It’s a pity ! Shame on you ! Mr is for Mister… Bon, je vais continuer en français : Mr = Mister, c'est de l'anglais, pas du français. En français, on écrit M. pour signifier Monsieur. Et MM. pour signifier Messieurs.  

  

Chez/à : combien de fois pouvons-nous entendre "je vais au médecin". L'expression correcte est "je vais CHEZ le médecin". La règle peut se retenir facilement : quand vous évoquez une personne (médecin, docteur, vétérinaire, etc) vous dites CHEZ, quand vous évoquez un lieu, vous dites A : "je vais à la station d'essence (lieu), je vais chez mon garagiste (personne)".

 

Merci/merçi/remerçiement : Le "c" n'a pas besoin de cédille, le petit zigouigoui qui pend, quand il est devant un "i", un "e" ou un "y". Exemple : merci citoyen, pour le citron du cycliste centenaire. Ce citron est cédé avec plaisir, espèce de saucisse.

 

Le "c" prend une cédille avec les autres voyelles lorsque le son fait  "sa"  ou "su" ou "so": "ça va bien ? Je vous ai aperçu hier. Non, moi j’ai plutôt perçu la présence d’un limaçon".

 

Je suis à votre disposition pour tout commentaire, complément d'information ou demande d'intervention.

 

Marie-Laure Tena - 20 octobre 2010

 

 

Tag(s) : #infos pratiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :