Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

augier.pngJean-Jacques Augier, l’ex-trésorier de la campagne présidentielle de François Hollande en 2012 est également un homme d’affaires qui traite avec l’Asie. Dans ce contexte économique, il a conclu des marchés avec des Chinois qui lui ont demandé, selon ses dires, de passer par des comptes offshores des îles Caïmans. Un expert économique expliquait ce matin sur BFMTV que ce procédé était fréquent en Asie et en Orient et que des transactions pouvaient échouées si la condition de passer par des comptes offshores et par les îles Caïmans n’était pas acceptée.

Un compte bancaire offshore n’est pas illégal s’il est déclaré. Un compte offshore est un compte bancaire créé en dehors de son pays. Le mot « offshore » peut indiquer « au large, en mer » mais dans le domaine de la finance signifie simplement « à l’étranger ». Il est cependant exact que beaucoup de comptes dit « offshores » sont créés pour échapper aux impôts, au fisc. De nombreux comptes offshores sont caraibes2.pngcréés dans les paradis fiscaux. Un paradis fiscal est un pays, un territoire à la fiscalité très faible en comparaison des autres pays.

Les îles Caïmans sont un territoire autonome, dépendant du Royaume-Uni. C'est en effet un territoire d’outre-mer britannique, mais avec sa propre constitution. Les îles Caïmans ou Cayman Islands, situées dans la Mer des Caraïbes, entre Cuba et la Jamaïque, sont constituées d’un archipel de trois îles : Cayman Brac, Little Cayman et Grand Caymon dont la capitale est George Town. Appuyées sur une chaîne de montagnes sous-marine, les îles Caïmans sont formées de coraux et offrent aux voyageurs des plages de sable blanc et fin. La population totale des îles Caïmans s’élève à plus de 41 000 habitants.

caimans.pngDécouvertes en 1503 par Christophe Colomb, les îles acquièrent leur nom définitif « Caymanas » quelques années plus tard, nom tiré de l’amérindien « caymana » signifiant « alligator  ou crocodile de mer ». Les îles Caïmans se transforment rapidement en refuge pour de nombreux pirates des Caraïbes. Dans la seconde partie du XVIIème siècle, les Caïmans deviennent une colonie britannique. Situées sur le passage des navires négriers, les îles Caïmans se peuplent non seulement de Britanniques, d’Espagnols mais aussi d’Africains qui développent une langue créole. Associées à la Jamaïque à la fin du XIXème siècle, les îles Caïmans restent sous  le contrôle britannique lorsque la Jamaïque obtient son indépendance en 1962.

Les îles Caïmans sont un paradis fiscal puisqu’il n’existe ni impôt sur le revenu, sur les entreprises, sur les successions, etc. L’origine de ce statut se situerait à la fin du caymans-decor.pngXVIIIème siècle. En 1788, les habitants des îles Caïmans sauvèrent d’un naufrage l’équipage et les marchandises d’un navire britannique. Pour les en remercier, le Roi d’Angleterre, George III, les exempta définitivement de quelque impôt que ce soit.

Selon la Banque des Règlements Internationaux (BRI), les îles Caïmans sont le 6ème centre financier mondial (cf. Christian Chavagneux – Alternatives économiques). Plus de 600 banques et 40 000 entreprises sont référencées aux Iles Caïmans. Les îles Caïmans sont le territoire leader dans l’enregistrement des fonds spéculatifs. Plus qu’un simple paradis fiscal, il semble donc que les îles Caïmans soient le territoire propice aux transactions financières et spéculatives opaques voire illégales et criminelles comme le blanchiment d’argent.

Marie-Laure Tena– 5 avril 2013

Sources : BFMTV -  Tlfq-laval.ca – westjet.com – Journaldunet.com – alternatives-economiques.fr

Tag(s) : #caïmans, #offshore, #MLTE, #îles Caïmans

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :