Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

beatrix-potter.jpgHier, le 26 juillet 2011, était diffusé sur la chaîne RTL9 la vie romancée de Beatrix Potter, anglaise de la fin du XIXème siècle qui fut une illustratrice, une peintre animalier et une conteuse pour enfants de très grande qualité. Beatrix Potter connut un très grand succès littéraire qui lui permit d’acquérir son indépendance financière et de contribuer à la préservation du patrimoine rural anglais.

Les contes que Beatrix Potter a écrits et illustrés sont pleins de fraîcheur, de poésie, de délicatesse et de malice. Il est certain que le registre de Beatrix Potter est très différent de celui de certaines histoires actuelles pour enfants comme « l’arrivée de Joe, le chien péteur » ou « l’enfant joyeux qui se curait le nez ». (Titres inventés pour l’article mais s’inspirant de titres réels). J'ai moi-même découvert l'univers de Beatrix Potter, enfant, souris-potter.jpget je passais un temps incroyable à admirer les dessins, les lignes fines et les couleurs pastelles des animaux de la forêt anglaise.

Née en 1866 et décédée en 1943 en Grande-Bretagne, Beatrix Potter a été élevée à l’époque victorienne, faite de conservatisme et de retenue. Mais, Beatrix Potter, patiente, convaincue de son talent et passionnée par les petits personnages qu’elle avait créés, battit en brèche certaines règles officielles ou tacites de la société britannique, non seulement en travaillant, mais en se mariant en dehors de sa famille-lapin-bpotter.jpgclasse sociale. Le film diffusé hier, produit et interprété par Renée Zellweger (Le journal de Bridget Jones par ex) et par Erwan McGregor, montrait la lutte discrète mais tenace de Beatrix Potter face à la pression de son entourage familial mais aussi face à l’ironie des messieurs si sérieux (mais si phallocrates et misogynes) dans leurs costumes noirs de l’époque. Beatrix Potter dessina et reproduisit des paysages mais créa surtout un bestiaire regroupant les animaux des fermes et de la campagne anglaise. Beatrix Potter, avec un sens aigu de l’observation, porta également son attention sur le monde des champignons et du lichen, qu’elle récolta, dessina et analysa. Ce travail scientifique lui permit d’élaborer une théorie de propagation du lichen qui fut exposée lors d’une conférence organisée par une des nombreuses sociétés scientifiques de Londres, sans qu’elle-même puisse y assister, étant une femme... Beatrix Potter avait une imagination bucolique incroyable. Elle inventa et illustra de nombreuses histoires pour enfants et donna vie à Peter the Rabbit, le facétieux et rebelle petit lapin (Jeannot Lapin, dirions-nous), mais aussi à des familles de petits cochons, à une oie un peu sotte, à tout un peuple d’animaux émouvants et amusants. Beatrix Potter avait aussi une règle en matière de vocabulaire : ne pas simplifier les mots sous prétexte que ses histoires s'adressaient aux enfants. Beatrix Potter pensait que les enfants pouvaient aimer les mots et aimaient découvrir de nouveaux mots.

ecureuil-et-chouette-potter.jpgJ’aimerais que les enfants d’aujourd’hui et les enfants à venir redécouvrent la délicatesse des contes animaliers de Beatrix Potter, une grande dame que j’aurais souhaité rencontrer.

 

Marie-Laure Tena – 27 juillet 2011

Tag(s) : #lecture publique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :