Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

librairie.jpgLes livres et le monde de l'édition représentent la première industrie culturelle en France. La Direction Générale des Media et des Industries Culturelles vient de faire paraître un panorama chiffré pour 2010 et 2011 concernant le livre, l’édition et la lecture publique. Je vais citer quelques chiffres et vous laisserais découvrir l’enquête complète sur le lien suivant : DGMIC.

La production de nouveaux titres a été en progression sur les deux années et représente 70 109 nouveaux titres en 2011, soit une augmentation de 4.2 % par rapport à 2010.

En 2010, le tirage moyen d’un livre est inférieur à 8 000 exemplaires, le chiffre est d’ailleurs en baisse. Globalement, le nombre d’exemplaires vendus s’est élevé en 2010 à 451 millions. Parmi les auteurs les plus vendus, on retrouve en première position Stéphane Hessel avec son ouvrage « Indignez-vous », puis dans les dix premiers, dans le désordre, Marc Lévy, Guillaume Musso, Fred Vargas. Certains auteurs reviennent plusieurs fois parmi les trente premiers du palmarès des meilleures ventes, comme Harlan Coben, l’auteur de romans policiers, ou Katherine Pancol. Les droits d’auteurs versés représentent en 2009 424 millions € et en 2010 435M€. auteur.jpg

Les pratiques d’achat en 2010 sont les suivantes : 51 % des Français ont acheté au moins un livre dans l’année. 15 % en ont achetés entre 5 et 11 dans l’année. Ces achats ont été effectués majoritairement dans des librairies et grandes surfaces culturelles comme Décitre ou la FNAC. L’achat de livres par internet représente 13 % de la totalité.

Les secteurs éditoriaux majeurs sont les romans, les ouvrages sur les loisirs, la vie pratique et le tourisme, les ouvrages pour la jeunesse, puis les livres scolaires. Le prix des livres, tous secteurs confondus, a augmenté de plus de 2 % en 2011.

Le secteur de l’édition et du commerce des livres emploi environ 26 200 personnes (chiffres 2008).

lecture-publique.jpgEn ce qui concerne la lecture publique, c’est-à-dire les prêts d’ouvrages, les bibliothèques et médiathèques, les statistiques révèlent une légère baisse des prêts (-1.9 % en 2010). En revanche, les bibliothèques universitaires voient le taux d’emprunt d’ouvrages augmenter de plus de 4 %.

Les pratiques de lecture pour 2008 démontrent que 70 % des Français de 15 ans et plus on lu au moins 1 livre dans l’année (c’est peu selon moi..., lire plusieurs livres, ça va si vite). 39 % ont lu entre 1 et 9 ouvrages dans l’année tandis que 17 % en lisaient plus de 20 par an. 

budget-livres-2012.jpgLe budget pour soutenir et développer la filière du livre et la lecture représente 20 % de la totalité du budget Medias 2012 voté par le gouvernement actuel.

 

Marie-Laure Tena – 22 mars 2012

 

 

Sources : DGMIC - Site du Senat

Tag(s) : #lecture publique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :