Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le livre

Un sentiment plus fort que la peur, 420 pages, est le dernier roman de Marc Lévy. L’ouvrage est paru en février 2013 aux Editions Laffont – Versilio. Un sentiment plus fort que la peur est un roman d’action dont la principale protagoniste cherche à innocenter sa famille impliquée dans un scandale politico-financier pendant les années 60 et dont les répercussions internationales pourraient encore être d’actualité.  

marc-levy.jpgL’auteur

Marc Lévy, auteur français, est un romancier prolixe qui rencontre le succès à chaque roman. Né en octobre 1961 en France, Marc Lévy part aux Etats-Unis à l’âge de 23 ans et y crée une société d’images de synthèse qui va être reprise par une compagnie américaine. Marc Lévy rentre à Paris, à 30 ans, et fonde un cabinet d’architecture avec deux amis. Six ans plus tard, Marc Lévy se lance dans l’écriture. En 2003, Marc Lévy connaît le succès avec le roman « Et si c’était vrai », histoire reprise par Steven Spielberg qui l’adapte avec succès au cinéma en 2005. Depuis, Marc Lévy, auteur de romans grand public et à forts tirages, écrit un roman chaque année. En 2013, paraît Un sentiment plus fort que la peur.

Le contenu

L’histoire commence en France, sur les pentes du Mont-Blanc, en plein hiver, mais se poursuivra aux malabar-princess-copie-1.jpgEtats-Unis, à New-York, puis en Norvège et en Arctique. Une jeune femme américaine, Suzie Baker, est déterminée à connaître la vérité sur la mort de sa grand-mère Liliane, survenue dans les années 60 à la suite d’un scandale politique. Suzie Baker est la petite-fille d’un Sénateur américain, marié à Liliane, qui visait la Vice-présidence de la Maison Blanche, à l’époque de Lyndon Johnson. C’était la guerre froide entre les USA et l’URSS. Liliane, la grand-mère de Suzie, fut accusée d’espionner son mari et ses confrères afin de vendre des secrets d’Etat aux Russes. Ces secrets concernaient, d’après les rumeurs, des positions stratégiques américaines au Vietnam. Liliane fut officiellement accusée de trahison mais disparut, sans doute abattue par un ou plusieurs inconnus peut-être mandatés par son mari. 40 ans plus tard, Suzie Baker, élevée par une mère alcoolique et snegourotchka2suicidaire, entourée par des hommes de l’ombre, en particulier un homme de la CIA ou de la NSA (agences américaines de renseignement), tente de remonter la piste des indices, en commençant par l’avion hindou qui s’est écrasé dans le Mont-Blanc en 1966, non loin du Malabar Princess, et dans lequel se trouveraient des documents innocentant sa grand-mère. Usant de son charme et de la psychologie humaine, Suzie Baker, de retour à New-York, obtient l’aide d’un journaliste d’investigation du New-York Times, Andrew Stilman. Celui-ci vient de réchapper de peu à un attentat sur sa personne après une enquête journalistique dangereuse en Argentine. Suzie Baker et Andrew Stilman vont alors aller d’indices en indices laissés quarante ans auparavant par Liliane pour comprendre ce qui s’est réellement passé, connaître la vérité, la culpabilité ou l’innocence de Liliane, et découvrir quel secret des agents de l’ombre cherchent encore à protéger (l'image ci-jointe est un indice que je vous livre).

Le secret en question a une portée internationale et risque, s’il est dévoilé, d’être un élément déstabilisateur pour les Etats-Unis et pour le monde. A la fin, le secret, connu par les deux héros, reste enfoui là où il est resté pendant quarante ans. Suzie Baker et Andrew Stilman reprennent leur route, séparément, et affrontent de nouveaux défis personnels.

avisMon avis

Je suis très partagée. Je vais donc faire la liste des points positifs et des points négatifs sur ce roman. Je dois préciser qu’avant de lire Un sentiment plus fort que la peur, j’ai terminé «Deception point » de Dan Brown et que j’ai lu, dans le passé, de nombreux ouvrages de Michaël Crichton, Tom Clancy ou James Rollins. J’ai donc des repères, américains, sur les romans d’action mêlant histoire, sciences et espionnage. Un sentiment plus fort que la peur est facile à lire et se lit rapidement. L’histoire est intéressante, l’idée du secret politico-financier voire écologique est tout à fait d’actualité (je ne le dévoile pas pour ceux ou celles qui voudraient lire Un sentiment plus fort que la peur). Le vocabulaire utilisé est celui du langage courant, sans prise de tête. C’est un bon roman pour se distraire.

On voit cependant que l’auteur ne maîtrise pas ou n’a pas souhaité faire état de ses connaissances peut-être approfondies du fonctionnement des services secrets et de la politique américaine. Il décrit sans citer un Vice-président américain dont les caractéristiques ne sont pas sans rappeler Dick Cheney, le Vice-président de George W. Bush. L’écriture reste à la surface des institutions et faits historiques des années 60, contrairement à ce que l’on peut lire dans les romans ficelés au cordeau de James Rollins par exemple (La Bible de Darwin ou Mission Iceberg). Dans ces ouvrages, non seulement on quitte la réalité pour entrer dans un monde obscur et palpitant, mais on découvre des informations géographiques, scientifiques et historiques avérées (j’en ai même utilisée pour gagner une partie au Trivial Pursuit, il y a un mois).

Enfin, le style, comparé aux auteurs américains que je viens de citer, me paraît presque mou. L’action se déroule tranquillement, sans missiles ou paramilitaires surentraînés, ce qui change un peu, je le reconnais. L’intrigue est parfois tirée par les cheveux, en tous cas un peu alambiquée ou désordonnée. Je me demande aussi si l’intrigue du roman n’aurait pas eu plus d’impact il y a quelques années en arrière. La psychologie des deux personnages principaux m’a paru un peu légère. C’est peut-être pourquoi le roman m’a laissé sur ma faim. Un sentiment plus fort que la peur est toutefois un bon roman que l’on peut lire avec plaisir entre deux ouvrages plus denses.

Marie-Laure Tena– 6 mars 2013

Tag(s) : #Marc Lévy, #Un sentiment plus fort que la peur, #roman, #livre du mois

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :