Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mali.jpgLe Mali, dont j’avais parlé en avril 2011 à l’occasion de la nomination d’une femme comme Premier Ministre (Madame Cissé), semble connaître un bouleversement politique majeur. Le Mali est un pays de l’Afrique de l’Ouest, de l’Afrique subsaharienne (situé sous le Sahara), de plus de 13 millions d’habitants.  La capitale du Mali est Bamako. Les principales ressources du Mali sont l’agriculture mais aussi les richesses naturelles comme l’or,  les gemmes, le marbre, le calcaire, le coton, l’uranium, etc. Le Mali est une république dont la dernière Constitution remonte à 1992.

Selon plusieurs sources, le Président actuel Amadou Amani Touré dit ATT serait en fuite. Après des échanges de feu nourris entre la Garde Nationale et les putschistes ou mutins, ces derniers se sont emparés du Palais présidentiel et ont décrété la fin des institutions maliennes actuelles. Les chaînes de télé officielles ont cessé d’émettre un temps puis un communiqué a été lu par un des mutins, le Lieutenant Amadou Konaré, disant vouloir restaurer la démocratie et l’Etat au Mali. Depuis la télévision diffuse de la musique locale. D’autres lieux ont fait l’objet d’attaques comme la garnison de Kati ou encore à Gao, dans le nord du pays.

mali-paysage.jpgCertains analystes considèrent que c’est la situation au nord du Mali qui a provoqué la chute du Président Touré. Le nord du pays est en guerre contre la rébellion touareg et contre AQMI. L’armée malienne a semblé, ces derniers mois, peu équipée pour faire face aux assauts et aux massacres perpétrés par les Touareg et surtout par les activistes d’AQMI au nombre de 600. On dit que les terroristes se seraient reconvertis en bandits de grands chemins, enlevant les Occidentaux de passage pour monnayer leur liberté ou rackettant les convois de drogue. amadou-amani-toure.jpgAinsi le Président Amadou Amani Touré aurait été vivement critiqué pour n’avoir pas su sécuriser le nord du pays.

Le Mali a retrouvé son indépendance en 1961. De 1968 à 1991, Moussa Traoré fait régner un régime autoritaire au Mali. En 1991, Amadou Amani Touré, alors Lieutenant-colonel, fait arrêter le dictateur et fait organiser un an plus tard des élections libres et instaure le multipartisme. Amadou Amani Touré se retire ensuite après avoir signé un pacte de fin des hostilités avec les Touareg. Il s’investit ensuite dans différentes causes dont des causes humanitaires. En 2002, Amadou Amani Touré se présente à la présidentielle qu’il remporte. Il sera réélu en 2007.

La prochaine élection présidentielle au Mali est prévue pour le 29 avril prochain. Les Maliens ainsi que la Communauté internationale se demandent si cette élection va pouvoir se dérouler et si oui, dans quelles conditions.

 

Marie-Laure Tena – 22 mars 2012

 

 

Sources : Afrik.com – Geopopulation.com – Jeuneafrique.com – AFP – slateafrique.com – afrique-express.com

Tag(s) : #actualités
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :