Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je me plais, parfois, à m’imaginer être sybarite vivant dans la cité grecque de Sybaris…

sybaris.pngLe mot « sybarite » est issu du nom de la ville grecque antique « Sybaris », au VIIIème siècle avant JC. La fondation de la ville de Sybaris se situerait aux  alentours de – 709 à – 720. On dit que la cité de Sybaris était une colonie fondée par des Grecs dans le sud de l’Italie, plus précisément en Calabre, sur le modèle de la cité sybaris-ruines.pngcorinthienne d’Is qui fut engloutie quatre siècles auparavant. Sybaris, située non loin des rivières Sybaris et Crathis, était une ville riche dont on suppose que les revenus provenaient du commerce de la laine, de l’étoffe et de la production de vin et de blé. Vers – 510, Sybaris entra en guerre contre la ville de Crotone mais fut écrasée et enselevie sous le fleuve. Ne resta alors que les ruines d’une ville connue pour la douceur et la volupté de ses mœurs. Sybaris fut redécouverte en 1969, sous le limon de la rivière Crathis (le Crate aujourd’hui). Les grecs-antique-italie.jpghabitants de Sybaris, les Sybarites, étaient connus pour leur mode de  vie raffiné. Cependant les autres Grecs, au mode de vie plus austère et sobre, semblaient les considérer comme efféminés.

Dans le sens courant, un ou une sybarite est une personne aimant le confort, voire le luxe, le plaisir et le raffinement aussi bien sur le plan mental que physique. Un ou une sybarite apprécie la sensualité, la volupté et la délicatesse. Par extension, un sybarite peut être considéré comme mou, indolent et jouisseur.

Marie-Laure Tena– 18 février 2013

Sources : Encyclopaedia Universalis – Persee.fr - Clio.fr

Tag(s) : #sybarite, #Sybaris

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :