Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je découvre avec vous un nouveau mot ayant un double sens : moly.

circee2.jpgLe moly était une plante aux fleurs blanches que l’on disait magique. Dans la mythologie, le moly, fleur lunaire et fleur de vie, protégeait des sorts et des sortilèges. Le moly était une fleur blanche mais à la racine noire que seuls des dieux pouvaient arracher à la terre. Le moly était né du sang d’un géant que Médée tua. Dans l’Odyssée, le moly avait été offert à Ulysse par le dieu Hermès pour lui permettre d’échapper aux sortilèges de la puissante magicienne Circée, dotée de nombreux pouvoirs dont celui de transformer les humains en animaux. Le moly magique était une plante destinée à combattre l'oubli que provoquait l'ingestion du lotos, la plante de l'oubli, plante que Circée proposait aux voyageurs qui arrivaient sur ses côtes et qu'elle souhaitait retenir près d'elle. Le moly, fleur magique, est furtivement évoqué dans la ail-moly.jpgsaga Harry Potter. Certains ont vu dans le moly magique une évocation du perce-neige.

Dans la réalité, le moly fait référence à une sorte d’ail doré, aux fleurs jaunes. Ce moly, cet ail jaune, est décoratif et ornemental. Mais peut-être ce moly-ci est-il aussi une plante magique destinée à éloigner les vampires, chupacabras et autres suceurs d’énergie...

 

Marie-Laure Tena – 10 juin 2012

 

Ps : a voté

Tag(s) : #culture générale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :