Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

melusine.jpgDepuis mon enfance, le nom de Mélusine me fait rêver. Mélusine est un être magique et mystérieux. On retrouve sa trace dans les légendes françaises au XIVème siècle. Mais Mélusine aurait existé bien avant, sous la forme de nymphe des eaux, de vouivre ou de sirène. Les amateurs de mythologie évoquent aussi l’existence de Mélusine, sous d’autres avatars, dans la culture scythe (peuple ayant vécu entre la Mer d’Aral et le lac Baïkal aux VIIème et IIIème siècles avant notre ère) et dont le nom viendrait du personnage mythologique et fondateur du peuple scythe, Scythès, fils d’Hercule et d’une femme serpent.

L’histoire raconte que Mélusine était une des trois filles de Pressine et du Roi d’Albanie. Pressine doit un jour fuir dans l’île d’Avalon à cause d’une faute commise par son époux, le Roi. Plus tard, les trois filles, apprenant la faute de leur père, décident de le punir. Pressine décide alors de se venger en les maudissant : Mélusine sera changée tous les samedis en poisson des pieds au nombril et ne pourra être exorcisée que lorsqu’elle rencontrera et épousera un homme prêt à accepter de ne pas la voir le samedi. Mélusine rencontre melusine2alors Raymond, Comte de Forez, dans une forêt alors que celui-ci vient de tuer involontairement son oncle lors d'une partie de chasse, et lui promet bonheur et prospérité. Le Comte, ébloui par la beauté de Mélusine, l’épouse et accepte la condition de la fée : ne pas chercher à la voir le samedi. Ils auront dix fils et Mélusine construira pour son époux le château de Lusignan, dans le Poitou.

Mais le frère du Comte, jaloux, laisse entendre que Mélusine s’enferme tous les samedis pour rencontrer un amant. Aveuglé par la jalousie, Raymond se précipite dans les appartements de son épouse et la découvre dans sa baignoire, le corps en forme de serpent du nombril aux pieds. Horrifié, le Comte s’enfuit mais innocente Mélusine tandis qu’il déverse sa colère sur son frère. Plus tard, un des fils de Mélusine et du Comte commet un acte criminel en incendiant une abbaye. Le Comte voit là le signe diabolique et l’hérédité malfaisante de sa femme et l’accuse publiquement d’être une femme serpent. Dévoilée, Mélusine s’envole sous la forme d’un melusine-feutre.jpgserpent ou dragon. Mais l’histoire raconte qu’elle revient de temps en temps lorsque Lusignan change de propriétaire ou que la mort touche un de ses descendants.

Dans un autre domaine, la mélusine  désigne une étoffe, du feutre à poils longs et souples. Le feutre est une étoffe imperméable faite de poils ou de laine agglutinés et non tissés. On s’en sert pour confectionner des chapeaux.

Marie-Laure Tena – 26 août 2012

 

Sources : mythofrancaise.asso.fr – antiquite.ac-versailles.fr

Tag(s) : #Mot de la semaine, #mélusine, #culture générale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :