Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la ruelle adjacente, à côté du grand boulevard, il y a un magazin de vêtements dégriffés. La ruelle, la petite rue que l'on imagine étroite. J'imagine même une ruelle sineuse qui tourne autour des maisons, entre l'ombre et le soleil, ou encore la ruelle sinistre, obscure où tout peut arriver.

 

Et puis, il y a la ruelle, le deuxième sens, qui était l'espace entre le lit et le mur. Dans les siècles précédents, il arrivait même que la ruelle soit un lieu de rendez-vous, de confidences. Un paravent pouvait entourer le lit et en préserver l'intimité, l'isoler du reste de la pièce. Ce paravent se situait alors entre le lit et le mur. L'espace entre le paravent et le mur était appelé aussi "ruelle" et c'est là que l'aristocratie, les courtisans, les visiteurs pouvaient échanger quelques mots, assis sur des tabourets, des fauteuils, ou sur leurs manteaux posés à même le sol.

 

Si votre lit est au centre de la chambre, et ne touche le mur que par la tête, par le chevet, alors l'espace qui entoure le lit, les trois autres côtés donc, représente la ruelle, grande ou petite.

 

Regardez-vous votre chambre différemment maintenant ?

 

Bonne semaine.

 

Marie-Laure Tena - 30 janvier 2011

Tag(s) : #culture générale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :