Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le débat sur la laïcité refait surface avec les propos d'un Ministre. Que veut dire ce mot et que sous-entend il ?

On dit parfois que la séparation du pouvoir politique d'avec le religieux a été posée par Jésus Christ, lui-même, lorsqu'il répondit "rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu".

La laïcité correspond à la séparation de l’Etat et de l’Eglise, des églises et des religions, quelles qu’elles soient. L’Etat, en France, est laïc, c'est-à-dire qu’il est indépendant de toute religion et église. Il y a donc séparation entre la sphère de l’Etat et la sphère religieuse ou spirituelle.

L’Etat ne privilégie aucune religion mais les permet et les autorise toutes. Il n’y a plus de religion d’état en France, depuis 1905. Les religions sont traitées à part égale. Les services publics qui sont gérés par l’Etat, comme leur nom l’indique, doivent respecter cette neutralité et ne favoriser ni ne discriminer personne pour sa religion ou ses croyances.

Mais les citoyens doivent respecter ce principe de séparation de l’Etat et de la religion, ne pas imposer leurs croyances et respecter le fonctionnement laïc et républicain des services publics.

J’ai trouvé parfois excessif la chasse aux symboles religieux, comme si la sphère publique n’autorisait plus une personne à porter une étoile de David ou une croix en pendentif ou encore la main de Fatima. Je crois que, dans certains cas, on vise une religion alors qu'il s'agit en fait de défendre les droits de la femme et d'assurer son égalité avec les hommes. Pour en revenir aux symboles religieux, je trouve triste qu'on s'en prenne aussi au sapin de Noël qui fait partie de la culture occidentale et de la culture française. Je rejoins volontiers le Dalaï Lama lorsque celui-ci demande aux Occidentaux de ne pas renier ni leur culture, leur histoire, leurs racines, ni leurs religions.

On peut être, aujourd’hui en France, athée, agnostique, croyant, pratiquant toutes sortes de rituels ou religions. Et cette liberté est extraordinaire.

Le laïcisme est la doctrine selon laquelle les laïcs s’emparent de l’espace religieux pour le régir. Le laïcisme exige des citoyens que le religieux reste dans leur intimité et ne l’autorise plus dans l’espace public. De mon point de vue, le laïcisme représente un risque idéologique et radical qui interdira toute croyance, toute religion. Je pense que la laïcité permet toutes les confessions religieuses, toutes les pratiques (non sectaires), le laïcisme vire au totalitarisme athée.

 

Marie-Laure Tena – 25 mars 2011

 

Tag(s) : #laïcité, #laïcisme, #laïc, #MLTE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :