Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cet article aurait pu être catalogué dans la rubrique « Le prix de la Crassouille orthographique » et puis je me suis rappelé que Disney était passé par là et que la culture populaire a oublié Charles Perrault, pour n’avoir en tête que les images des films d’animation du monde de Disney. Charles Perrault, au XVIIème siècle, fut l’artisan de la retranscription écrite des contes régionaux français et en particulier celui de Cendrillon.

Un midi, lors du jeu qu’anime Nagui sur France2 « Tout le monde veut prendre sa place », une question était posée aux téléspectateurs « Quelle princesse perd sa pantoufle de verre à la fin du bal ? ». Je me suis exclamé in petto (en moi-même) : mais cela ne s’écrit pas comme ça ! Et puis j’ai repensé à Cendrillon de Disney qui porte effectivement des pantoufles ou chaussures de verre. 

Alors, Pantoufle de verre ou Pantoufle de vair ? Quelle différence entre « verre » et « vair », ces deux mots homophones ? Et comment cela s’écrit-il ?

 

1-      PANTOUFLE DE VERRE

 

pantoufle verreIl s’agit d’une chaussure, d’un escarpin de verre. Cette version a été répandue et est devenue la référence de millions d’enfants dans le monde grâce au dessin animé de Walt Disney en 1950. Je me demande quel effet cela doit faire de porter du verre aux pieds : froid ? Dur ? Lisse ? Il faut aussi avoir de beaux pieds à présenter car le verre est transparent, à moins que cela ne soit du verre opaque ou coloré. Quelqu’un ayant vécu cette expérience pourrait-il venir témoigner sur ce blog ?

 

 

2-      PANTOUFLE DE VAIR

 

ecureuil 18Le vair est un mot masculin désignant la fourrure grise et blanche d’un écureuil, l’écureuil petit-gris. La pantoufle de vair serait ainsi une pantoufle fourrée. On dit que dans les différentes versions du conte de Charles Perrault, on écrivait « verre » pour parler du « vair » et certains experts pensent que la pantoufle était bien faite en « vair » donc en fourrure, quelle que soit l’orthographe du mot. L’origine du mot « vair » viendrait du latin « varius » signifiant « divers, bigarré, tacheté, changeant ».

 

Comment les écrire ? Eh bien, puisque les deux sont autorisés, faites comme vous voulez. Je préfère écrire « pantoufle de vair », car cela me paraît plus étrange, plus merveilleux et sans plus doux à porter aux pieds.. Considérons aussi qu'à l'époque il n'y avait pas de chauffage central et qu'il devait faire froid aux extrémités, pieds et mains, en plein hiver...

 

Un dernier mot sur Cendrillon, certains auteurs ou conteurs rappellent que, dans certaines régions de France, dans une maison, on donnait à la jeune fille à marier la tâche de s’occuper des cendres de la cheminée. En quelque sorte, Cendrillon, par son surnom, était déjà une fiancée en puissance, sur le chemin  de l’amour et de la vie.

 

Marie-Laure Tena – 21 octobre 2011

Tag(s) : #pantoufle de verre, #pantoufle de vair, #différence entre verre et vair, #infos pratiques
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :