Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 L'exil s'en va ainsi dans la mangeoire des astres

portant de malhabiles grains aux oiseaux nés du temps

qui jamais ne s'endorment jamais

aux espaces fertiles des enfances remuées.

 

Aimé Césaire - Ferrements -  1960

 

Aimé Césaire, porteur d'une poésie de la négritude, selon ses propres termes, est né en Martinique en 1913 et est mort dans son île en 2008. Aimé Césaire a été un grand poète, un homme politique avéré, Maire de Fort de France de 1945 à 2001 et député. Aimé Césaire était un militant de l'anticolonialisme. Il revendiquait une histoire des Antilles et des Antillais.

 

cesaire-copie-1.jpg

Aimé Césaire fera ses études supérieures à Paris où il rencontrera un autre grand poète et homme politique : Léopold Sendar Senghor, futur Président du Sénégal. Tous les deux et avec d'autres créeront une revue où le concept de négritude verra la jour. La négritude selon Césaire a pour objet de revaloriser l'identité et les origines africaines des noirs, antillais ou africains et de lutter contre l'assimilation imposée par le colonalisme. Après son agrégation de lettres, Aimé Césaire retourne en Martinique où il connaîtra une carrière politique et littéraire militante et influente. Aimé Césaire aura écrit de nombreux ouvrages, poèmes, recueils, pièces de théâtre et discours.

 

Aujourd'hui, le 6 avril 2011 la France, en présence du Président Nicolas Sarkozy, de nombreux membres du gouvernement mais aussi de personnalités poiltiques de tous bords et des intellectuels,  lui rend hommage en installant une plaque au nom du poète et du militant au Panthéon, à Paris. Des comédiens liront des extraits des oeuvres d'Aimé Césaire. Pour mémoire, le Panthéon est un monument du XVIIIe siècle ayant pour vocation, dès 1793, d'honorer les grands hommes ou les grands événements de la Nation. 

 

Marie-Laure Tena - 6 avril 2011

 

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :