Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les socialistes et les écologistes (Europe Ecologie les Verts : EELV) ont des désaccords, des différends sur plusieurs sujets dont l’environnement et l’énergie. Les EELV ont la volonté d'éliminer à terme l’utilisation de l’énergie nucléaire tandis que les socialistes, plus modérés, envisagent une diminution de l'énergie nucléaire sur 25 ans voire plus.

erpflamanville.jpgUn des symboles de ces divergences entre les socialistes et les écolos est l’EPR de Flamanville. Les EELV tiennent à la fermeture de l’EPR mais les socialistes, avec l’UMP, sont pour la construction et le fonctionnement de l’EPR à Flamanville, entre autres pour des raisons socio-économiques liées à l’emploi. L’EPR de Flamanville risque de devenir un enjeu de l’élection présidentielle et des éventuelles alliances entre le PS et EELV.

Mais où se trouve Flamanville ? Et qu’est-ce qu’un EPR ?

Flamanville est une ville française située en Basse Normandie, dans une région où le chômage reste élevé. Dotée d’un patrimoine diversifié, on y découvre des châteaux, des grottes, des dolmens et des carrières. dieletteFlamanville est au bord de la Manche et de là on peut aller vers les îles anglo-normandes (Jersey, Guernesey, etc.). Flamanville compte près de 1 800 habitants dans une région minière (dont les mines ont été fermées au début des années 60) et surtout touristique. L’énergie nucléaire est donc une industrie bienvenue dans cette région. Flamanville comprend déjà deux centrales nucléaires construites dans les années 80 et 90. La construction par EDF d’une troisième centrale d’un modèle plus élaboré a été lancée en 2007 : Flamanville 3. Ce dernier modèle est érigé afin de remplacer à terme les modèles plus anciens. Son coût s’élève à ce jour à 6 milliards €.

epr.jpgUn EPR est   une centrale nucléaire « European Pressurized Water Reactor », autrement un réacteur européen à « eau pressurisée », si je peux traduire ainsi le sigle « EPR ». C’est une centrale nucléaire dernière génération dont la durée de vie serait estimée à 60 ans (contre 20 à 30 ans pour les modèles actuels) et dont la sécurité serait conforme aux nouvelles normes édictées dans les années 90 (et qui tient compte de l'expérience de Fukushima). Plus puissant que les centrales actuelles dites REP, l’EPR comprendra plusieurs niveaux de protection et de sécurité. Le nouvel EPR, Flamanville 3, après trois ans de retard, devrait démarrer en 2016, grâce au travail acharné de plus de 3 000 personnes sur le chantier.

Marie-Laure Tena – 15 novembre 2011

Sources : flamanville.fr – EDF.fr – LeFigaro.fr

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :