Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les journalistes météo nous parlent sans cesse de cet anticyclone des Açores qui vient ou qui s’en va, qui permet au beau temps de s’installer ou au contraire, en son absence, qui laisse la pluie et le froid prendre possession des lieux. Qu’est-ce qu’un anticyclone ? Et pourquoi parle-t-on des Açores ?

schema-atmospherique.jpgJe vais essayer d’apporter quelques éléments de réponse, sans jargon scientifique et en restant la plus simple possible, dans la mesure où la météorologie et l’étude du climat ne sont pas mes spécialités. Tout d’abord, rappelons-nous que la source d’énergie du climat sur Terre est le soleil et que les fluctuations climatiques dépendent de la pression atmosphérique, c’est-à-dire de l’air, et des océans.  La chaleur émise par le soleil est plus forte à l’équateur, au milieu du globe terrestre, et par conséquent plus faible aux pôles. La chaleur et l’énergie vont circuler, sous formes de vastes tourbillons, de l’équateur vers les pôles en fonction des masses d’air rencontrées et de l’influence des océans.

Un anticyclone est un lieu de hautes pressions atmosphériques. Mais qu’est-ce qu’une haute pression atmosphérique ? Une pression atmosphérique est avant tout la pression de l’air, le poids de l’air sur une surface plus dure, comme l’eau des océans, la terre ou l’être humain. Nous subissons tous la pression atmosphérique, le poids de l’air, sans pour autant la ressentir car la pression du corps humain exerce un contrepoids d’une valeur plus ou moins égale. On mesure cette pression ou ce poids de l’air en bars ou en pascals. La pression moyenne est de 1 013 hectopascals. Un anticyclone est donc une région où la pression de l’air est forte. La pression ou le poids de la masse d’air, de l’atmosphère, dans une zone anticyclonique est supérieure à la moyenne de 1 013 hectopascals et atteint les 1 015 hPa.

Un anticyclone est constitué d’un air descendant donc plutôt froid, empêchant les nuages de se formant et ainsi favorisant l’émergence d’un temps beau et sec.  Les Açores sont une région favorable à la constitution d’un anticyclone protégeant l’Europe du froid et du mauvais temps.

detail-acores.jpgL’archipel des Açores se situe dans l’océan atlantique nord, presque au milieu de l’océan, à la latitude du Maroc ou du bas de l’Espagne, au croisement de trois plaques tectoniques. Le nom de l’archipel proviendrait du nom d’un oiseau, d’un rapace, « l’açor » que les premiers explorateurs découvrirent sur les îles.

ville-acores.jpgL’archipel des Açores est un ensemble de neuf îles plus ou moins grandes et volcaniques supportant les assauts vigoureux de l’océan. L’archipel des Açores est remarquable pour ses roches basaltiques, ses paysages volcaniques dans la brume, ses falaises superbes dans le soleil couchant. L’archipel des Açores est une région recensant différents volcans dont un sur l’île Pico à plus de 2 300 m d’altitude. Les paysages des Açores ressemblent à ceux d’une Irlande brumeuse, verdoyante ou basaltique et noire.

horizon acoresL’archipel des Açores a fait partie intégrante du Portugal qui se trouve à plus de 1 300 km de là, est ensuite devenue une région autonome et, sous l’égide de l’Union Européenne, a été reconnue comme région ultrapériphérique (RUP). L’archipel compte aujourd’hui près de 250 000 habitants, les Açoriens. L’archipel des Açores a été habité à partir du XVème siècle et était une étape incontournable sur la route du Brésil. Au XIXème siècle, les acores-volcan.jpgAçores étaient renommées pour la pêche à la baleine et au cachalot et les bateaux de pêche américains venaient recruter les marins açoriens reconnus pour leur dextérité et leur sérieux. A la fin des années 1980, la pêche au cachalot fut interdite et les Açoriens passèrent à la pêche au thon, perpétuant des méthodes de pêche avérées. La production de lait, l’agriculture, la pêche et le tourisme sont les principales ressources des Açores.

L’archipel des Açores est un paradis pour les passionnés de voile, de plongée, d’aventures océaniques et de randonnées à flanc de volcans.

J’espère avoir contribué à vous éclairer sur l’anticyclone des Açores et sur cet archipel splendide et sauvage.

Marie-Laure Tena – 31 juillet 2011

Sources : Futura-sciences.fr -  France5 – lesacores.com – exmed.org

Tag(s) : #culture générale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :