Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

idolejeunes.jpgIl y a des décennies, on parlait de vedettes, de starlettes et d’idoles. La vedette était alors un comédien, une actrice dont le nom était à l’affiche d’une pièce de théâtre, d’un film de cinéma ou de télévision. Il y avait aussi les idoles, ces artistes que l’on adulait, que l’on adorait et pour lesquels les gens se déplaçaient en foule pour hurler leur adoration. Les starlettes, elles, étaient ces fameuses jeunes filles sensuelles, qui faisaient sensation aux Festivals de Cannes, entourées de photographes. Et il y a eu le temps des stars. Les stars se distinguaient et se distinguent toujours des vedettes en stars.jpgce qu’elles sont plus rares, comme des étoiles au firmament qui nous éclairent sans que nous puissions les atteindre.

Et puis les stars se sont banalisées pour désigner toute personne apparaissant dans une émission de téléréalité : les stars de Secret Story, de Star academy, etc. Alors, sont apparus les people, ces gens célèbres, ces célébrités, acteurs et chanteurs...., puis les divas. Les divas sont des chanteuses telles que Whitney Houston, la fameuse Lady Gaga et j’en passe (le mot "diva" signifie "déesse" et désignait d'abord une cantatrice lyrique puis une star du cinéma muet).

icone.jpgEnfin, on parle aujourd’hui d’icônes. A l’origine, une icône est une image pieuse, une image religieuse, une représentation d’une figure religieuse ou divine comme le Christ ou la Vierge Marie. Le mot « icône » vient du russe lui-même dérivé du grec byzantin désignant une image, une statue, un portrait. A ce propos, être iconoclaste, comme dirait le Capitaine Haddock, c’est être contre le culte des images. Bref, une icône est une représentation sacrée, que l’on vénère, que l’on respecte et que l’on admire.

Dans les media, être une icône, c’est être à part, c’est être digne d’admiration et de culte, à l’instar d’une idole, d’un dieu ou d’une déesse. D’ailleurs, on ne dit plus une iconique.jpgscène ou un moment «culte » mais « iconique ». On n’adore plus les dieux ou Dieu, mais des êtres vivants, des humains ayant réussi une longue carrière d’artiste ou au contraire ayant eu une vie de comète éphémère. Tous deviennent des icônes et sont considérés comme des êtres iconiques. A noter que l’adjectif « iconique » signifie, en réalité, « relatif à l’image » ou encore « représentation exacte et fidèle » de quelque chose. Par extension, le mot "iconique" est devenu synonyme d'image. La bande dessinée par exemple est une littérature iconique (faite d'images). De quoi les stars iconiques d’aujourd’hui sont-elles l’exact et fidèle reflet ?

 

Marie-Laure Tena – 4 juin 2012

 

Tag(s) : #humeur
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :