Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

manif-pour-tous.jpgDimanche 13 janvier 2013, une manifestation dite « manif pour tous » est organisée à Paris et en régions par les opposants au mariage pour tous, au mariage homosexuel. On attend plusieurs centaines de milliers de personnes défendant la conception traditionnelle du mariage, de la filiation et peut-être défendant les valeurs chrétiennes, plus précisément catholiques. Les organisateurs de cette manifestation pour tous sont Frigide Barjot et l’Institut Civitas.

Frigide Barjot est bien connue du monde médiatique et des nuits parisiennes. Frigide Barjot est une humoriste, écrivain(e) qui a participé à de frigide-barjot.jpgnombreuses émissions télé et radio. Frigide Barjot est également une catholique convaincue qui veut défendre une vision catholique de la société, avec énergie et détermination. Frigide Barjot, de son vrai nom Virginie Merle, a adopté son pseudo en se référant avec malice à Brigitte Bardot. Frigide Barjot, née en 1962, est mariée à Basile de Koch, le frère de Karl Zéro. Frigide Barjot, diplômée en droit des affaires et en sciences politiques (promotion de Jean-François Copé), se présente actuellement en riant comme "l’attachée de presse de Jésus". Dernièrement, Frigide Barjot a fait le tour des plateaux télé et radio pour défendre ses convictions et présenter son ouvrage « Confessions d’une catho branchée ». Tout récemment, Frigide Barjot a écrit « Touche pas à mon sexe », sorti le 10 janvier 2013. Lors d'une interview, Jean-Marie Le Pen, goguenard, semblait dire qu'il connaissait Frigide Barjot depuis de nombreuses années puisque son père avait été un de ses proches. Frigide Barjot a tenu à préciser que son père avait également été un proche de Valery Giscard d'Estaing avant de se rapprocher du leader du Front National.

L’Institut Civitas est un institut politique de la mouvance catholique traditionnaliste. Civitas s’inscrit dans la lignée de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X (nom d’un Pape du tout début du XXème siècle) et dont le projet est la rechristianisation de la France et la lutte contre l’islamisation de la société française. La Fraternité sacerdotale Saint Pie X est une confrérie de prêtres créée par Monseigneur Lefebvre qui refusa la modernisation de l’Eglise proposée par Vatican II dans les années 70. Proche de l’extrême droite, Civitas espère pouvoir proposer ses propres candidats aux municipales de 2014. L’institut Civitas a créé des commissions ou groupes civitasde travail ciblant les entreprises et les élus locaux. Le nombre d’adhérents à Civitas est différent selon la source. Selon Civitas, ils seraient au nombre de 1 000 et selon un expert de l’extrême droite, Jean-Yves Camus, ils seraient 500. Civitas revendique également plus de 170 000 sympathisants. Le site officiel de l’institut Civitas ne donne aucun chiffre ni la composition de son conseil d’administration.

Frigide Barjot s’est dernièrement désolidarisée de Civitas qui lui reproche d’avoir "célébré" un mariage homosexuel en 2007 dans une boîte de nuit branchée parisienne, cérémonie que Frigide Barjot considère comme symbolique. Frigide Barjot tente de démontrer que la manifestation contre le mariage homosexuel peut rassembler des personnes de droite comme de gauche, des hétérosexuels comme des homosexuels. L’institut Civitas inscrit sa démarche dans une politique à plus long terme de réactivation des valeurs chrétiennes voire intégristes.

La manifestation pour tous de dimanche sera donc menée par deux leaders qui, désormais, semblent ne plus être tout à fait sur la même longueur d’onde.

Marie-Laure Tena – 12 janvier 2013

Sources : frigidebarjot.com – lexpress.fr – franceinfo.fr – quoi.info – institut-civitas.com – fsspx.org

 

Tag(s) : #frigide barjot, #manifpourtous, #civitas
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :