Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Je me pose la question ce matin : dois-je me mettre sur mon 31 et être tirée à quatre épingles ? Comment être sûre que vous me recevrez 5/5 et que vous ne couperez pas les cheveux en quatre ?

 

Je n'ai pas fait les 400 coups ni brûler la chandelle par les deux bouts. J'essaie de tourner sept fois ma langue dans la bouche avant de parler ou d'écrire. Et pourtant, je sens qu'en deux temps, trois mouvements, vous allez essayer de faire d'une pierre deux coups, sans chercher midi à quatorze heures ! Seriez-vous du genre à être un homme averti, celui qui en vaut deux ? Je voudrais me mettre en quatre pour vous, sans vous dire vos quatre vérités ni attendre la semaine des quatre jeudis pour commencer à écrire cet article.

 

Et non, mes lecteurs, si rares soient-ils, ne sont pas la cinquième roue du carrosse, je vous le donne en mille, ils peuvent dormir sur les deux oreilles, il n'y aura pas deux poids, deux mesures avec moi.  Je ne me moquerai pas d'eux comme de l'an 40. Et si j'en perdais un en route, je serais triste, mais je ne dirai jamais : un de perdu, 10 de retrouvés !

 

Mais je ne vais pas déprimer ni boire le bouillon ou la tisane de 11h, celle qui fait dire au meurtrier, un soir de pleine lune, après un 5 à 7 arrosé et tumultueux : zut ! 22, v'là les flics !

 

Je n'irai donc pas par quatre chemins et je vous dirai avec plaisir que, même si nous ne sommes pas, vous et moi, comme les cinq doigts de la main, nous pourrons toujours être "un pour tous et tous pour un "!

 

Marie-Laure Tena - 4 août 2010

Tag(s) : #culture générale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :