Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'ai découvert récemment, grâce à un article de l'APCE (agence pour la création d'entreprises), qu'il existait en France des librairies ambulantes. Des hommes et des femmes, épris de lecture et soucieux de partager cette passion avec les autres, ont créé des librairies, en Alsace, ici en Isère, ou ailleurs. Leur particularité vient de leur mode de fonctionnement. Comme toutes les librairies, il y a un fond de livres, différents ouvrages pour tout public, mais leurs propriétaires vont sur les foires, les expositions, les salons et les marchés, porter la lecture publique dans la rue. Fini, pour certains, le sentiment de gêne ou de malaise en pénétrant dans une librairie traditionnelle, intimidés par les livres, le savoir et l'accès à la connaissance. Ce ne sont plus eux qui font le premier pas, c'est le libraire ambulant.

 

Dans le sud-Isère, Corinne Belluteau est une de ces libraires ambulantes. Basée à Mens, dans le Triève, Corinne Belluteau, que j'espère un jour rencontrer, déploie les trésors de sa librairie sur les marchés et les expositions. Sa librairie s'appelle "Le temps curieux". 

 

Grâce à ces professionnels, le livre, sous toutes ses formes, est partout : dans les écoles, les bibliothèques, les librairies qu'elles soient sédentaires ou ambulantes. Il s'offre aux curieux, aux lecteurs, aux timides et aux promeneurs. L'Internet est bien là mais le livre papier n'est pas obsolète pour autant. Il reste une valeur sûre, un objet chargé d'émotions, un complément incontournable du savoir électronique.

 

Marie-Laure Tena - 25 septembre 2010

Tag(s) : #lecture publique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :