Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

gotovina

La Cour Pénale internationale à La Haye, aux  Pays-Bas, a condamné, le 15 avril 2011,  l’ex Général croate Ante Gotovina à 24 ans de prison. 

Ante Gotovina est né en 1955 en Croatie. La Croatie est un pays au bord de la mer Adriatique, non loin de l'Italie. Sa capitale est Zagreb. La Craotie compte aujourd'hui plus de 4 millions d'habitants. (La Croatie a fait partie de l'ex République de Yougoslavie de 1943 à 1992. L'ex République socialiste de Yougoslavie faisait partie du Pacte de Varsovie et du Bloc de l'Est, même si son dirigeant emblématique, Tito, avait pris un peu de distance vis-à-vis de Moscou (dirigeant de 1943 à 1980). ).  

Très tôt, Ante Gotovina, est attiré par les pays étrangers. En 1973 il s’engage en France dans la Légion étrangère et rejoint le 2ème régiment de parachutistes basé à Calvi, en Corse. Ante Gotovina participera à l’opération destinée à libérer les Européens menacés par les rebelles katangais à Kolwezi, ex Zaïre. En 1979, après avoir quitté l’armée, Ante Gotovina acquiert la nationalité française.  

Ante Gotovina fera partie de sociétés de sécurité et de groupes de mercenaires agissant en Grèce, en Argentine, en Turquie et même en France. Il sera proche du SAC, Service d’Action Civique, groupuscule d’extrême droite.  Après une année de prison en France pour cambriolage, Ante Gotovina reprendra ses pérégrinations, ses aventures à travers le monde.  CROATIE-copie-1.jpg

Il revient en Croatie, sa terre natale, en 1990 au début de la guerre d’indépendance où ses compétences et son savoir-faire seront recherchés pour affronter les Serbes, les ennemis héréditaires. Ante Gotovina monte les échelons rapidement. Il devient Général de l’armée croate.  

En 1995, l’opération « Oluja » est lancée par les Croates pour reprendre la région de Kajina aux mains des Serbes. Ante Gotovina mènera l’offensive contre les Serbes. Sous son commandement, ses hommes se livreront à des exactions, meurtres, pillages, incendies, destructions volontaires, persécutions, causant la mort de plus de 150 personnes et la disparition de centaines d’autres. Près de 200 000 Serbes seront « déplacés » lors de cette opération. En 2001, le TPI, le Tribunal Pénal International, lance un mandat d’arrêt contre Ante Gotovina.  

Après des années de recherche, l’ex Général croate, qui s’était installé dans le sud de la France, est arrêté en 2005 aux Iles Canari et traduit devant la justice internationale qui le condamne à 24 ans de prison. Son procès aura commencé en 2008 et vient de s'achever. Ante Gotovina a décidé de faire appel.  

En Croatie, Ante Gotovina est aussi considéré comme un héros national et sa condamnation suscite des réactions très partagées. Une manifestation importante a eu lieu le 15 avril à Zagreb pour exprimer le soutien de la Croatie à Ante Gotovina.  

Marie-Laure Tena – 15 avril 2011

 

Sources : Ambassade de Croatie - Euronews

 

16 novembre 2012 : Le Tribunal Pénal International pour la Yougoslavie a finalement acquitté Ante Gotovina en appel.

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :