Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Canard Enchaîné rapporte des propos attribués à François Hollande qui aurait avoué que 2013 devrait être la annus-horribilis.jpgpire année de son quinquennat. Les commentateurs et journalistes politiques le laissent également entendre depuis plusieurs jours en évoquant une « annus horribilis ». L’expression latine « annus horribilis » signifie, vous l’aurez compris, « année horrible ».

L’expression « annus horribilis » a été popularisée en novembre 1992 lorsque Elisabeth II, Reine d’Angleterre, fit un discours au Guildhall, l’hôtel de ville de Londres, à l’occasion de la commémoration de ses quarante ans de règne : « 1992 is not a year on which I shall look back with undiluted pleasure. In the words of one of my more sympathetic correspondents, it has turned out to be an 'Annus Horribilis' » Globalement, la Reine Elisabeth II laissait entendre qu’elle ne regretterait pas cette année-là et que 1992 était devenue une année horrible, « annus horribilis ». En effet, en 1992, ses trois enfants, Anne, Andrew et Charles se séparaient de leurs conjoints. Ainsi, son fils, le Prince Charles, divorçait de Diana. Toujours en 1992, le palais de Windsor, la résidence préférée charybde-en-scylla.jpgde la Reine, fut partiellement détruit par le feu mais fut ensuite restauré.

Reste que 2013 pourrait être une « annus horribilis » pour les Français ou encore pour l’ensemble des Européens (Angela Merkel n’a-t-elle pas rappelé aux Allemands lors de ses vœux que l’année serait très dure...). Allons-nous aller de Charybde en Scylla, de difficultés en difficultés en 2013 ?

Marie-Laure Tena – 8 janvier 2013

 

Sources : royal.gov.uk – chaînes d’information continue – LeFigaro.fr

Tag(s) : #actualités
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :