Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le livre

«Olrik, la biographie non autorisée », roman de 220 pages, paru aux Editions Fayard en octobre 2019, présente une biographie du Colonel Olrik, personnage de l’ombre dont se serait inspiré Edgar P. Jacobs pour créer le « méchant aventurier » qui s’oppose à Blake et Mortimer dans les aventures du même nom.

 

Les auteurs

Né en 1947, Hubert Védrine est un diplomate français, membre du Parti Socialiste et conseiller de François Mitterrand. Au milieu des années 80, il est nommé au Conseil d’Etat et de 1997 à 2002 est ministre des Affaires étrangères. Hubert Védrine est l’auteur de plusieurs rapports de géopolitique et de documentaires télévisuels sur la politique et les relations internationales. Laurent Védrine, fils d’Hubert Védrine, est réalisateur de documentaires et a suivi des cursus en droit international, en histoire, en anthropologie et en journalisme.

Le contenu

Et si le sombre Colonel Olrik, personnage sulfureux qui s’oppose aux deux héros de bande dessinée, Blake & Mortimer, créés par Edgar P. Jacobs, était la version fictionnelle d’un homme de la petite aristocratie hongroise dont le destin s’entremêlera avec les grandes dates de l’Histoire du XXème siècle ? Hubert et Laurent Védrine ont tenté de remonter la chronologie des événements et de trouver des documents et des photos d’époque prouvant la connivence plus ou moins subie d’E.P Jacobs avec l’aventurier Olrik. L’ouvrage décortique les faits et gestes du dessinateur et propose une relecture du siècle dernier au prisme des projets de grandeur et de revanche sociale de ce fameux Olrik dont les auteurs affirment dès le préambule qu’il existe bien et qu’ils vont le démontrer.

Mon avis

Avant tout, il me paraît nécessaire de resituer le contexte et l’époque dans lesquels Olrik a pu évoluer. Les première aventures en bande dessinée de Blake et Mortimer  sont apparues en 1946 sous le tracé d’Edgar P. Jacobs et relatent les aventures de deux britanniques, Mortimer le scientifique et Blake l’officier du MI6, au prise avec des personnages machiavéliques, mégalomanes dont le Colonel Olrik, mercenaire à la moustache noire, qui se vend toujours au plus puissant. Les histoires de Jacobs font voyager le lecteur de l’Atlantide en passant par l’Asie, avec une escapade dangereuse dans le temps et  une troisième guerre mondiale, dans un monde interlope friand de haute technologie.

Pour le reste, je serai sobre : si vous aimez les romans d’espionnage, la période 1914-1960, les faits historiques, l’Europe centrale et les histoires bien ficelées et racontées, «Olrik, la biographie non autorisée » est faite pour vous. Si les fabulations documentées et étayées, aux frontières du réel, vous fascinent, alors n’hésitez pas à découvrir les troubles agissements dans les coulisses de l’Histoire de celui qu’E.P Jacobs nommait Olrik et qui a peut-être ou non existé...

Marie-Laure Tena – 27 mars 2020

Photo d'Hubert et Laurent Védrine : JDD

Bandeau XXème Siècle : strategium-alliance.com

 

Tag(s) : #Olrik, #HubertVédrine, #Blake&Mortimer, #EPJacobs, #LaurentVédrine, #Fayard, #lecture

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :