Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Certains exposent des massacres dans leur salon ou dans l’entrée pour faire un certain effet. Ils les ont achetés ou bien les ont fait faire après la chasse à courre par exemple.

Un massacre, le fait de tuer atrocement beaucoup de personnes, d’êtres vivants, est un mot issu à l’origine du vocabulaire de la boucherie. Un massacre, c’est un bain de sang, une tuerie, une hécatombe de personnes faibles ou alors désarmées. L’histoire de l’humanité est jalonnée de massacres qui virent parfois aux génocides. Il y a le fameux massacre de la Saint Valentin aux USA au temps de la prohibition, le massacre des innocents que l’on retrouve dans la Bible, plus précisément dans l’évangile de Matthieu, il y a le massacre de la Saint Barthélémy en 1572 en France pour éradiquer une partie de la population protestante... Dans tous les cas, le massacre a pour corollaires la mort et le sang, même si au figuré on peut massacrer une chanson en chantant faux ou abîmer un objet en essayant de le restaurer.

Et puis il y a le massacre, la tête d’animal naturalisée, autrement dit empaillée, que l’on accroche au mur comme ornement ou trophée. On trouve des hures, têtes de sangliers, des cerfs, des bois de cerfs et certains exposent des têtes de fauves abattus.

Eh bien, voilà de quoi réfléchir en ce jour de la Saint Valentin !

Marie-Laure Tena – 14 février 2020

Tag(s) : #massacre, #SaintValentin

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :