Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Depuis la création des chaînes d’information continue, nombre d’éditorialistes et d’essayistes envahissent les plateaux TV pour analyser l’actualité, partager leurs points de vue ou inciter à la réflexion voire à la polémique.

Qui sont-ils et quelle est leur légitimité ? De mon côté, je suis fascinée par la prise de parole catégorique de certains et certaines d’entre eux. On pourrait être convaincu mais encore faudrait-il savoir s’ils ou elles savent de quoi ils parlent. Je vous invite à examiner ces deux activités qui sont en passe de devenir des professions à part entière.

L’essayiste écrit des essais, c’est-à-dire des ouvrages assez courts sur un thème donné, avec une approche subjective. Les essayistes veulent expliquer le monde, le réel selon leur perception et leur compréhension et en convaincre le lecteur ou la lectrice. Ils ou elles écrivent aussi pour vulgariser, rendre accessible un sujet plus technique ou complexe. L’essai porte sur différents thèmes et peut-être partisan. Si les essais et donc les essayistes existent depuis l’Antiquité, c’est Michel de Montaigne, maire de Bordeaux et essayiste du XVIème siècle, qui a lancé la tendance de fond avec « Les Essais », ouvrage volumineux relatant son point de vue personnel sur sa vie, ses amis et ses convictions philosophiques. L’essayiste est journaliste, philosophe, chercheur, enseignant, écrivain, militant ou politicien... L’essai débouche généralement sur un débat. Il est donc pertinent d’inviter un ou une essayiste pour éclairer un sujet, exposer une problématique ou représenter une tendance. Et plus son ou ses essais seront lus et commentés, plus l’essayiste sera invité à titre d’expert.

Un éditorialiste est en principe un journaliste de renom, avec une forte expérience mais il ou elle peut aussi être issue de différents cercles, politique, sportif, littéraire etc. Un éditorialiste rédige ou présente des éditoriaux, des billets d’humeur, des analyses d’une situation ou d’un concept. Si le terme « éditorial » est attesté depuis la fin du XVIIIème siècle et viendrait du latin « edere » pour « faire paraître au jour », la tradition de l’éditorialiste tel que nous le connaissons remonterait aux années 1930 quand l’Europe s’est inspirée de la presse américaine et des « editorials ». Un éditorial reflète l’opinion, la sensibilité, une prise de position du journal ou du magazine sur une actualité donnée.

Qu’en est-il à la télévision lorsque plusieurs éditorialistes s’affrontent ? Notons que, comme le souligne l’Acrimed* les éditorialistes sont plus rentables que des reportages de terrain, des enquêtes ou des tournages aux frais pas toujours maîtrisés. Il est donc intéressant pour une chaîne de TV d’inviter plusieurs éditorialistes, sûrs de leurs analyses, pour débattre et provoquer une polémique et dire le bon mot qui fidélisera l’audience. Chaque éditorialiste, comme vous l’avez remarqué, affirme ses propos, a de l’assurance et assène des vérités parfois vérifiées parfois approximatives et sans source avérée systématique.

A un moment, on ne sait plus qui est qui, qui dit quoi et qui représente quoi ou qui si ce n’est lui-même ou elle-même. Le titre « essayiste » ou « éditorialiste » n’est pas suffisant pour légitimer une parole publique de qualité et objective. L’essayiste et l’éditorialiste sont par essence des représentants d’un courant de pensées, d’une tradition politique, de tendances philosophiques et de biais personnels. Ils ne sont pas toujours factuels et rarement neutres. Les deux expriment une opinion, un point de vue et rares sont ceux qui pourraient être parole d’évangile, si je peux me permettre l’expression en cette période d’Avent.

Leur légitimité télévisuelle vient de leur métier d’origine, de leurs réseaux (je veux dire carnet d’adresses), de la volonté des médias de faire appel à eux et de nous qui constituons l’opinion publique et l’audience.

Marie-Laure Tena – 16 décembre 2019

Sources : acrimed.org – metiers.siep.be – mondeplumes.forumactif.org – rcf.fr - dictionnaires

Tag(s) : #Editorialiste, #Essayiste, #culture générale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :