Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le livre

Jackpot ! Roman pas policier mais presque ... , roman de 233 pages, paru en France et en Navarre aux Éditions Lajouanie en septembre 2019, relate la vie de Loïc Nicolas, un jeune homme breton réservé, embarrassé par la vie et les émotions, dont les rencontres vont l’entraîner dans d’étourdissantes aventures immobilières, amoureuses puis judiciaires.

 

L’auteur

Stéphane Boudy, ancien professeur de philosophie, documentariste, écrivain (il a fait paraître de nombreux ouvrages dont Black Bouddha en 2014 ou bien encore Diên Biên Phu) est un passionné de l’Asie du sud-est qu’il a souvent parcourue. Il s’est inspiré de données historiques et de souvenirs d’anciens combattants de la guerre d’Indochine et de la Seconde guerre mondiale pour nourrir ses romans comme ses essais. A ce titre, Stéphane Boudy est invité au salon littéraire de l’École des Officiers de gendarmerie de Melun qui se tient en novembre prochain.

Le contenu

Le roman nous amène à suivre le principal protagoniste, Loïc Nicolas, de 2001 à 2022. Humble fonctionnaire d’une trentaine d’années, ce Breton n’a pas d’ami, de vie sociale et même d’ambition. La rencontre avec Monsieur John Ping, riche homme d’affaires astucieux incite, comme presque malgré lui, le jeune héros à se lancer dans des affaires immobilières toujours plus importantes et lucratives. Loïc Nicolas quitte alors une routine morne pour s’impliquer totalement dans une vie cadrée et méthodique, faite d’achats, de loyers, de comptes, de réfections, de travaux et de quelques rendez-vous festifs en compagnie d’un autre personnage, au passé sans doute triste, l’incontournable Blanchard. S’élevant dans la hiérarchie sociale, le jeune homme s’adapte peu à peu aux excentricités et aux conseils judicieux de Monsieur Ping. Grâce à ce dernier, il rencontre une jeune femme avec laquelle il aura une longue relation bien que sporadique. Plusieurs années après, Loïc Nicolas et Blanchard se retrouvent en prison mais continuent de rénover et d’entreprendre, ce qui incitera le gouvernement à faire appel à eux et à leurs compagnons de prison pour un projet géopolitique révolutionnaire.

Mon avis

Rocambolesque, abracadabrantesque, débridé ? Les Éditions Lajouanie parle d’un roman « iconoclaste ». Jackpot ! se lit avec gourmandise et intérêt. Cet étonnant roman évoque aussi bien la vie personnelle de Loïc Nicolas que les fondements du capitalisme et de la mondialisation, la politique, les sentiments et le sexe, les fondamentalismes, les flétrissures* de guerres et les blessures familiales...

J’y ai trouvé pendant quelques pages une sorte de guide sur l’économie que j’aurais bien aimé lire beaucoup plus jeune. C’est un roman sur la vie, pratique, complexe et romanesque, dont la fin est exacerbée à l’extrême, à tous points de vue....

Marie-Laure Tena – 17 octobre 2019

* Non je n’écrirai pas « stigmate ».

Tag(s) : #lecture, #StéphaneBoudy

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :