Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On connaît l’infanticide, le parricide, le génocide, voici l’écocide. La terminaison ou suffixe en –cide vient du latin et signifie « qui a détruit ou tué », tué un enfant, un père, un peuple, un environnement. A chaque fois, il s’agit d’un crime grave.

Le terme « écocide » ou « destruction de l’environnement » est apparu dans les années 1970 pour désigner un crime contre l’environnement, la nature, la flore, la faune, la terre, les océans, les fleuves et rivières, etc. A l’époque, un botaniste américain avait alerté l’opinion sur l’impact désastreux de l’agent orange (herbicide ou défoliant) pendant la guerre du Vietnam sur les êtres humains et sur l’environnement. Dans les années 70 puis dans les décennies suivantes les institutions internationales interdirent l’utilisation de l’environnement comme arme de guerre fomentation de glissements de terrain, tremblements de terre, tsunamis, etc.). Dans les années 2000, des tentatives pour émanciper l’écocide des cas de guerre et l’étendre en temps de paix n’aboutissent pas au niveau international mais sont reprises par certaines législations nationales.

En 2010, une avocate britannique reprend le flambeau devant l’Onu et propose que l’écocide soit considéré comme un crime contre la paix. En 2013, le concept est présenté devant les instances de l’Union européenne. De nombreux tribunaux commencent à infliger des sanctions aux entreprises polluantes ou destructrices de l’environnement. Des débats à travers le monde s’organisent pour définir l’écocide en termes juridiques. En France, en 2015, des juristes proposent la définition suivante : « acte intentionnel commis dans le cadre d’une action généralisée ou systématique et qui porte atteinte à la sûreté de la planète ». La création d’une convention internationale pour la protection de l’environnement est proposée. Des juristes tentent de faire intégrer l’écocide à la liste des crimes relevant de la compétence de la Cour pénale internationale (CPI). En 2016, celle-ci a fait un pas vers l’institutionnalisation de l’écocide en élargissant ses compétences pour y inclure les crimes graves contre la nature. Il reste néanmoins à modifier le droit pénal des états et le droit pénal international pour que l’écocide prenne toute sa dimension avec les sanctions inhérentes.

Le commerce et le massacre de certains animaux aujourd’hui en voie de disparition est un écocide. Une marée noire ou la déforestation est un écocide. Le changement climatique dû à l’activité humaine est un écocide. On dit que l’on est entré depuis quelques années dans l’anthropocène, c’est-à-dire dans l’ère de l’être humain et de son impact sur l’écosystème mondial. L’écocide est un crime contre l’environnement,  contre l’humanité elle-même et par conséquent contre notre planète. Pourtant une définition juridique générale n’est ni finalisée ni avalisée par les instances de la communauté internationale. On juge encore au cas par cas.

Mais le monde bouge, des mouvements citoyens, associatifs tels que « End Ecocide on Earth » et des initiatives locales ou nationales sont prises pour protéger la planète Terre contre un écocide : des procès plus fréquents contre des multinationales, la protection de sites et d'animaux en leur attribuant un statut de personne morale avec les droits correspondants, comme en Bolivie pour la terre-mère, en Nouvelle-Zélande pour un fleuve, en Thaïlande pour des arbres ou encore en Inde pour des dauphins. Ils peuvent ainsi être représentés devant des tribunaux afin de défendre leurs droits d’exister dans un environnement adéquat. Cela dit, beaucoup de travail reste à faire sur le plan juridique comme sur le plan pratique, j'en veux pour preuve la persistance du 7ème continent fait de plastiques et de déchets produits par les êtres humains.

Marie-Laure Tena – 23 septembre 2018

Sources : reporterre.net – lemonde.fr – lapenseeecologique.com – lafabriqueecologique.fr – End Ecocide on Earth

Tag(s) : #écocide, #crimecontrelanature, #crimecontrelaplanete, #actualités, #7èmeContinent

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :