Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les mots masculins « Erg et Reg » nous emmènent au Sahara dont l’évocation me rappelle le roman de Pierre Benoît « L’Atlantide » et dans un tout autre registre me fait penser à l’extraordinaire cycle du Sahara recouvert par une vaste végétation et des fleuves il y a à peine cinq mille cinq cents ans.

Erg et reg désignent tous deux une étendue désertique dans le Sahara actuel et par extension dans d’autres déserts du globe comme celui de Gobi en Asie ou des régions désertiques d’Australie. Au Sahara les regs sont plus fréquents que les ergs.

L’erg ou areg, de l’arabe « irq » est une étendue plus ou moins vaste de sable, de dunes de sable formées par le vent.  On les trouve en particulier dans le Sahara algérien. On évoque aussi les mots « edeyen » ou « nefoud » pour parler de l’erg. Un des plus grands ergs est celui du Ténéré au Niger.

Le reg est une zone de rochers, de pierres et de gravier. Le reg est une étendue dont le vent a fait disparaître les herbes et le sable et sur laquelle restent les minéraux. Le reg est le nom donné dans le Sahara occidental (Maroc et Algérie) et dont le sérir est le synonyme pour le Sahara oriental, c’est-à-dire plutôt vers la Tunisie et la Libye.

Une astuce pour distinguer l’erg du reg : se rappeler que le reg commence par un « r » comme les rochers et que donc « l’erg », c’est l’autre, avec les dunes de sable.

Marie-Laure Tena - 19 août 2018

Photo de l'erg : sable du monde.com

Tag(s) : #Erg, #Reg, #désert, #Sahara, #culture générale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :