Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour,

Je voudrais partager avec vous deux tankas* issus du recueil suivant, écrits par Alhama Garcia, poète vivant en France, dans le massif des Maures :

 

Oiseaux de l'aube

liturgies 1-2

Orage en approche

1

collines fantômes

la lumière du feuillage

noir dans les frissons

de la lune blanche une ombre

tremble et court sur l'eau brisée

 

12

ouvrant la fenêtre

le vent de pluie se renforce

de la forêt monte

une rumeur parallèle

par-dessus le bruit des vagues

 

Ce recueil est paru aux Editions du tanka francophone, dans la collection Pavillon de minuit.

J'aime ces évocations intenses et sensorielles du monde naturel. Quand je lis ces textes, j'entends et vois ce que l'auteur exprime, je ressens et sens les odeurs monter de la terre et de la mer. Je suis en harmonie avec l'atmosphère exprimée.

Je remercie Anne Berthier, poète, de m'avoir fait connaître ce poète qui enchante mes sens. Vous pouvez retrouvez Anne Berthier sur son blog littéraire et poétique : http://lecalamelibre.blogspot.fr/ .

Marie-Laure Tena - 15 mai 2018

*  Tanka : Forme poétique antérieure à celle du haïku, le tanka est composé de cinq lignes sans rimes, comprenant trente-un mots ou sons. Il est la forme la plus haute de la poésie japonaise, consacrant la nature et le divin.

Tag(s) : #poésie, #tanka, #LeCalameLibre, #Alhama Garcia, #AnneBerthier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :